Cela vous intéressera aussi

New Glenn est le nom d'une famille de lanceurslanceurs en cours de développement chez Blue Origin, la société de Jeff Bezos, fondateur d'Amazon. Plus connu pour son lanceur suborbital New Shepard (baptisé en hommage au premier astronaute américain Alan Shepard) qui s'adresse au marché touristique des vols suborbitaux et à la frontière de l'espace, Blue Origin a aussi des ambitions dans le lancement de satellites et l'exploration humaine de la LuneLune.

New Glenn rend hommage cette fois à John Glenn, le premier astronauteastronaute américain à avoir effectué un survol de la Terre en orbiteorbite. Il s'agit d'une famille de lanceurs à deux et trois étages de 7 mètres de diamètre et haut de 82,3 mètres pour la version à deux étages, 95,4 mètres pour la version à trois étages. Cette dernière sera surtout utilisée pour les missions d'exploration ou à destination de la Lune.

Le saviez-vous ?

Blue Origin développe aussi Blue Moon, un projet d'atterrisseur lunaire pour la livraison d'une large variété de charges utiles. Ce véhicule inédit, dont la mise en service devrait intervenir d'ici 2024, pourrait servir à la Nasa pour le retour d'astronautes sur la Lune. Blue Moon sera lancé par la version à trois étages du New Glenn.

Avec des performances annoncées de 45 tonnes en orbite basse et 13 tonnes en orbite de transfertorbite de transfert géostationnaire, Blue Origin se positionne sur tous les marchés du lancement de satellites, quelle que soit l'orbite ou la massemasse à lancer. Ce futur lanceur, dont la mise en service est prévue à l'horizon 2021, a déjà signé des contrats de lancement, dont un avec Eutelsat.

Un moteur commun à deux lanceurs

L'étage principal, réutilisable évidemment, sera propulsé par 7 moteurs BE-4 qui fonctionneront avec un mélange d'oxygèneoxygène et de méthane liquidesliquides. Ce moteur sera également utilisé par le futur lanceur Vulcan d'United Launch Alliance (ULA). Quant au second étage, il sera propulsé par un moteur BE-3, qui fonctionnera avec un mélange d'oxygène et d'hydrogènehydrogène liquides.

Le lanceur décollera depuis le complexe de lancement SLC-36 de la base de Cap CanaveralCap Canaveral, en Floride. Cet ancien site de lancement des lanceurs Atlas, est situé à proximité immédiate de l'usine de fabrication du lanceur dans le Centre spatial Kennedy. Un deuxième pas de tir est prévu dans la base de lancement de Vandenberg de l'U.S. AirAir force en Californie.