Un véhicule cargo Dragon de SpaceX en vol pour ravitailler la Station spatiale internationale. Toucan Space utilisera ce moyen de transport spatial pour envoyer ses objets et ceux de ses clients à bord de l'ISS. © Nasa
Sciences

Cette start-up française propose d'envoyer vos objets dans l'espace et de les récupérer après

ActualitéClassé sous :Utilisation de l'espace , Toucan Space , station spatiale internationale

Vous pouvez dorénavant envoyer vos objets personnels à bord de la Station spatiale internationale et les récupérer avec un certificat de vol spatial. C'est ce que propose Toucan Space, une start-up française créée cette année par Louis de Gouyon Matignon, doctorant en droit de l'Espace et droit international. Premier vol, le mois prochain !

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Les sons de l'espace  Les sons de l’espace : ce sujet du magazine Space (sur Euronews) fait entendre une symphonie de – vrais – pulsars puis une adaptation (Sun Rings) par le Kronos Quartet et interroge des astronautes sur les musiques qu’ils emportent « là-haut ». 

Quel passionné d'aérospatial n'a jamais rêvé de posséder quelque chose qui aurait voyagé dans l'espace ? Et qui plus est, s'il s'agit d'un objet lui appartenant ! Auparavant, s'il était possible d'envoyer des objets personnels dans la stratosphère, voire à la frontière de l'espace à l'aide de ballon, ce n'était pas vraiment « l'espace ».

Aujourd'hui, Toucan Space vous propose, soit d'acquérir des objets ayant voyagé dans l'espace, soit d'y envoyer ses propres objets et de les récupérer par la suite ! Un service inédit puisqu'il est question de les envoyer à bord de la Station spatiale internationale, où ils y séjourneront pendant environ un mois, ou de les faire voler à bord d'une fusée-sonde pour des vols suborbitaux de quelques minutes à 150 km d'altitude.

Les objets à destination de l'ISS décolleront depuis le Centre spatial Kennedy à bord des capsules Dragon de SpaceX utilisées pour ravitailler le complexe orbital. Quant aux fusées-sondes, Toucan Space utilisera celles qui décolleront depuis le Japon, l'Arctique suédois (Laponie) ou les États-Unis.

Comme le souligne Louis de Gouyon Matignon, qui a négocié plus de 8 mois avec la Nasa pour avoir les autorisations nécessaires, Toucan Space est la « première entreprise au monde à pouvoir proposer ce type de services hors du commun ». Mais, derrière cette démarche « fun et décalée », souligne Gouyon Matignon, « notre objectif est double : démocratiser l'espace et les enjeux spatiaux et financer un second projet ambitieux qui vise mettre au point de nouvelles formes de propulsion pour des missions missions spatiales d'exploration en mode low cost ».

Préparation des objets de Toucan Space et ceux de ses clients afin de les embarquer à bord du Dragon de SpaceX. © Toucan Space, Nasa

Une première porte d’entrée vers l’espace à la portée de chacun !

Dans le cadre de son accord avec la Nasa, Toucan Space peut envoyer de 200 à 1.500 grammes sur les vols suborbitaux et de 500 grammes à 5 kilogrammes pour l'ISS mais avec la possibilité de faire plus sur demande particulière. Étonnement, le prix de l'expérience est très accessible. De « 199 € à quelques milliers d'euros, en fonction de la dimension et du poids de l'objet à faire voyager ».

Cela dit, n'imaginez pas envoyer tout et n'importe quoi. Les règles de la Nasa sont très strictes et seuls sont autorisés les objets ne présentant aucun risque d'explosion ou d'interférences électromagnétiques par exemple. À cela s'ajoute que la Nasa interdit les contenus pornographiques, ceux incitant à la haine et d'utiliser son logo (meatball).

Le premier vol, prévu fin novembre, est déjà complet ! Environ 1 kilogramme d'objets de toutes sorte seront envoyés à bord de l'ISS et redescendus sur Terre un mois plus tard. Pour cette première mission, les objets qui vont être envoyés sont essentiellement des cartes postales, écussons et stickers, aux emblèmes des missions Toucan Space (visuel en pièce jointe accompagné d'une photo des tests et analyses avant le voyage). Des objets ayant volé sur cette mission sont déjà en précommande et seront livrés dès fin décembre.

Pour les prochaines missions, les clients pourront « envoyer leurs propres petits objets : porte-clés, bijoux, photos, cartes postales... » nous fait savoir Louis de Gouyon Matignon. Deux autres vols sont prévus en 2021 avec, dès le mois de mars, une fusée sonde et, en avril, un nouveau vol à destination de la Station spatiale internationale. Pour les personnes souhaitant embarquer leurs objets sur un de ces vols, Toucan Space indique qu'il est possible de réserver sa place jusqu'au 31 décembre 2020 pour ces deux tirs.

L'emblème (patch) de la première mission de Toucan Space à destination de la Station spatiale internationale (novembre 2020). © Toucan Space
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !