Sciences

Retour sur Terre des 2 taïkonautes de Shenzhou VI

ActualitéClassé sous :Univers , Shenzhou VI , Fei Junlong

Après une mission de cinq jours, les deux taïkonautes chinois sont revenus sur Terre, hier soir à 20h32 GMT. La capsule s'est posée sur le site d'atterrissage principal, situé à Siziwangq en Mongolie intérieure.

Fei Junlong et Nie Haisheng en activité dans la capsule de retour du vaisseau spatial habité Shenzhou VI

Forte de cette réussite, la Chine espère organiser la première sortie dans l'espace de ses astronautes en 2007 et envisage d'intégrer des femmes dans ses missions spatiales, a annoncé aujourd'hui un responsable du programme spatial.

Retour sur Terre de Shenzhou 6 Crédits : Futura-Sciences / Xinhuanet

«Cela va renforcer le statut international du pays et la force nationale. Cela va aussi mobiliser les Chinois pour qu'ils se rassemblent autour du Parti communiste et travaillent encore plus pour l'avenir du pays», a affirmé Wu Bangguo, président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale.

Retour sur la mission

Après plus de deux jours en orbite, l'orbite de Shenzhou VI a légèrement dévié de sa trajectoire initiale de sorte que l'équipage a été contraint d'effectuer une manœuvre de correction. Si ce type de manœuvre est une opération tout a fait normale, il semble bel et bien que l'engin spatial a rencontré un problème.

Il faut savoir que les vols habités sont régis par les règles de la gravité et de la mécanique céleste de sorte que l'on est capable de déterminer la trajectoire précise de n'importe quel véhicule spatial, qu'il soit en orbite autour de la Terre ou voyageant à travers le Système solaire. Bref, il n'y a aucune raison apparente pour que Shenzhou VI dévie un tant soit peu de son orbite.

En soi, ce n'est pas un problème important, mais les responsables de la mission n'ont pas tenu a s'exprimer sur cette correction de trajectoire. Reste que la presse chinoise a indiqué vendredi que les astronautes avaient délibérément exagéré les manœuvres afin de procéder à divers tests. Il nous paraît peu probable que l'engin ait subi une avarie technique, sans quoi la situation aurait été bien plus sérieuse. Quant aux deux astronautes, ils ont poursuivi leur programme d'expériences scientifiques et de technologie.

Pour redescendre sur Terre, les deux taïkonautes se sont installés dans la capsule de rentrée atmosphérique et ont procédé à la séparation du module orbital de la capsule.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi