Sciences

Les technologies actuelles suffisantes pour limiter le smog californien ?

ActualitéClassé sous :recherche , Automobile , fog

Le problème du smog californien lié à la pollution automobile pourrait être résolu grâce à des technologies déjà existantes. Pour cela il suffirait, selon une recherche du Center for Environmental Research and Technology de l'Université de Californie Riverside, de remplir deux conditions : que tous les véhicules roulant à travers l'Etat en 2010 soient âgés de moins de 15 ans et que toutes les voitures qui y seront vendues à partir de l'an prochain soient équipées des moteurs à essence les plus récents et les plus propres possibles.

Crédits : www.epa.gov

Une perspective totalement irréaliste de l'avis même de l'un des financeurs de l'étude, le California Air Ressources Board, qui voit mal comment imposer de nouvelles dépenses aux propriétaires souvent pauvres de vieux véhicules.

Mais pour Joseph Norbeck, professeur d'ingénierie chimique et environnementale à Riverside, qui a dirigé les recherches, l'important n'est pas là. Il s'agit avant tout de voir que des progrès pour atteindre les objectifs fédéraux en matière d'émissions automobiles à l'horizon 2010 sont d'ores et déjà possibles, avec les technologies actuelles.

Ce point de vue optimiste laisse perplexes les partisans de la pile à combustible qui y voient un argument susceptible d'encourager l'industrie automobile à produire des véhicules à moteurs classiques plutôt que d'investir dans la recherche de modes de propulsion alternatifs.

Cela vous intéressera aussi