Gartner met en lumière les technologies émergentes censées se développer ces dix prochaines années autour du Web 2.0 et du Real World Web.
Cela vous intéressera aussi

La monétisation du Web 2.0 passe en priorité par la publicité, les revenus partagés. Fustigé par certains comme un concept marketing fumeux, le Web 2.0 est perçu par d'autres comme une réelle dynamique qui place l'utilisateur au centre des technologies fixes et mobiles : flux RSSRSS, blogsblogs, wikiswikis, réseaux sociauxréseaux sociaux, services à la demande, Voix sur IPVoix sur IP, AJAXAJAX, etc.

Dans ce cadre, les technologies émergentes censées offrir le plus d'opportunités (mise en œuvre de nouvelles applicationsapplications, augmentation des revenus générés, maturité en moins de deux ans) sont : les réseaux sociaux comme MySpace, AJAX (Asynchronous JavaScript and XMLXML) notamment utilisée dans les navigateursnavigateurs Internet Explorer, Firefox, Safari et Opera.

Parallèlement au Web 2.0, le cabinet d'études aborde le Real World Web. Le "vrai web mondial" est défini par Gartner comme un espace de mobilité et d'interactions. S'y trouvent les mieux placés : les réseaux et dispositifs d'accès sans fil WLANWLAN, les applications et systèmes de géolocalisation (GPSGPS, A-GPS, E-GPS, EOTD).

Enfin, Gartner évoque l'Architecture d'information. Considérée comme "le fondement des applications modernes d'entreprise", celle-ci intègre : le Web sémantiqueWeb sémantique, l'Architecture orientée service et l'EDA (Event-driven Architecture) utilisé dans le secteur des puces électroniques de la distribution (RFIDRFID), de la logistique, de la finance, de la sécurité intérieure...

"Notre étude ("Emerging Technologies Hype Cycle 2006") couvre l'ensemble du spectrespectre des technologies de l'information. Cependant, nous avons souhaité mettre en lumièrelumière celles qui devraient être adoptées rapidement du fait de leur impact économique potentiellement élevé", a indiqué Jackie Fenn, analyste chez Gartner.