Tech

Incubateur : le W3C va-t-il officialiser le Web 2.0 ?

ActualitéClassé sous :Tech , w3c , Web 2.0

-

En route pour le Web 2.0 ? Le World Wide Web Consortium s'engage dans le développement de technologies web émergentes, pas encore matures pour la standardisation. A travers l'activité "incubateur" du W3C, un premier groupe (XG) parrainé par @semantics, ICRA, NCSR, ILRT, l'Université de Bristol, Segala, T-Online, Vodafone et Yahoo!, travaille sur les problématiques de labellisation des contenus.

L'objectif du groupe est de trouver "une manière d'effectuer un certain nombre d'assertions sur une ressource ou un groupe de ressources, assertions qui définiront un label". Pour être fiable, le label devra pouvoir être testé par des moyens automatisés (http://www.w3.org/2005/Incubator/).

Phil Archer, directeur technique de l'ICRA (Internet Content Rating Association), précise : "Le XG a pour vocation de faciliter la publication de données ... Il permettra aux moteurs de recherche, aux agrégateurs et autres, de personnaliser les contenus proposés aux utilisateurs finaux, après validation de données".

"Nous souhaitons mettre en évidence l'adéquation entre contenus et terminaux mobiles, la conformité avec les directives d'accessibilité, les marques de fiabilité, le lien avec le monde scolaire et, en ce qui concerne l'ICRA, la pertinence des contenus proposés aux enfants."

Au-delà, le Consortium international dédié au développement et à la promotion des standards Web, mènera des travaux "plus exploratoires" pouvant contribuer ou non "à la future architecture fondamentale du Web". Cependant, l'activité "incubateur" du W3C doit faciliter la progression de ses travaux vers la standardisation.

Le concept de Web 2.0, plate-forme avec applications utilisables sur terminaux fixes et mobiles (flux RSS, moteurs multiservices, blogs, wikis, VoIP, programmation avec AJAX...), pourrait être clarifié.

Rappelons que le W3C, désormais présidé par Steve Bratt, est piloté conjointement par le MIT (Etats-Unis), l'ERCIM (France) et l'Université de Keio (Japon).

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi