Sciences

Le coeur a le sens de l'humour !

ActualitéClassé sous :recherche , coeur , rire

C'est ce que tend à prouver une étude américaine qui a pour sujet les effets du rire sur les vaisseaux sanguins. Une bonne tranche de rigolade serait-elle aussi bénéfique pour notre santé cardio-vasculaire que des exercices physiques ?

Michael Miller et son équipe, du Centre Médical de l'Université du Maryland de Baltimore, s'étaient déjà penchés sur la question en 2000. Cette première étude, qui consistait en des questionnaires, avait mis les chercheurs sur la voie en montrant que des patients ayant subi une attaque cardiaque avaient l'habitude de rire moins souvent que ceux ne souffrant pas de ce type de problème.

Pour mieux comprendre la relation entre le rire et la bonne santé des vaisseaux sanguins, Miller opta pour une approche plus directe. En mesurant par ultrasons le flux sanguin et la dilatation de l'artère brachiale, un vaisseau sanguin allant de l'épaule au coude, chez des personnes venant de regarder des passages de films comiques ou de films provoquant un stress, Miller a obtenu des résultats dépassant ce qu'il avait imaginé. « Nous pensions que le rire aurait un effet pratiquement neutre, mais en fait, il produit un effet très prononcé », dit-il. Chez 19 des 20 sujets, « Mary à tout prix » a des effets bénéfiques. Leurs vaisseaux sanguins se dilatent 22% plus rapidement que la normale. Alors qu'à la vision de la scène du débarquement d'« Il faut sauver le soldat Ryan », cette dilatation a lieu 35% moins rapidement.

Ces résultats suggèrent une action du rire sur l'endothélium, c'est-à-dire la paroi interne des vaisseaux sanguins. En effet, c'est cet endothélium qui, sous l'action d'hormones comme l'adrénaline, permet la constriction des vaisseaux, et par la même l'augmentation de la pression sanguine. « Le rire compense l'impact du stress mental qui est nuisible pour l'endothélium » affirme Miller.

Le scientifique espère maintenant comprendre les causes de cet effet bénéfique du rire en découvrant quels mécanismes sont mis en jeu. « Nous ne savons pas si l'effet du rire sur le stress est direct ou indirect. », ajoute Miller.

Malheureusement pour nous, avec le trou de la sécurité sociale, nous ne sommes pas prêts de nous voir rembourser nos places de cinéma ou nos DVD !

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi