Santé

Oh Roméo, mon Roméo ... Fais moi bien rire ...

ActualitéClassé sous :vie , séduction , saint-valentin

-

En cette belle journée de Saint-Valentin, vous-êtes-vous déjà posé la question : « Pourquoi lui et pas un autre ? ». Pour ses beaux yeux bleus ? Sa gentillesse ? Sa passion dévorante pour le foot le samedi soir ? Son intelligence ou son coupé sport peut-être ? Non plus. Son sens de l'humour... Tout simplement !

Cette enquête de psychologie menée par Eric Bressler à l'Université McMaster réalisée au Canada sur 150 étudiants est des plus sérieuses. Elle s'intéresse au fameux sens de l'humour, une qualité très appréciée semble-t-il au moment de la recherche de l'âme sœur. Seul problème (si c'en est réellement un !), hommes et femmes ne la définissent pas de la même façon. « Il y a une différence entre les émetteurs -ceux qui font rire- et les récepteurs -ceux qui rient lorsque quelqu'un plaisante » constate ce tout nouveau spécialiste des relations amoureuses !

© Fey - Gueules d'Humour pour Futura-Sciences

La chose est subtile en effet. Pour Madame, un bon Roméo -autrement dit un Roméo qui a le sens de l'humour- doit la faire rire... Pour Monsieur, c'est autre chose. Il n'en exige pas tant de sa dulcine, qui, si elle a le sens de l'humour, se contentera de rire sans retenue à ses plaisanteries. Inutile pour elle d'être drôle à son tour. Au contraire, ça pourrait même lui être fatal si elle désire aller plus loin avec ce Don Juan potentiel ! Aussi incroyable que cela paraisse, la séduction est un savant mélange d'on ne sait quoi qu'aucun scientifique n'est encore parvenu à déchiffrer...

© Ucciani - Gueules d'Humour pour Futura-Sciences

« Les femmes choisissent des hommes qui plaisantent dans 62% des cas, et les hommes des femmes qui apprécient leur humour dans 65% des cas » témoigne le chercheur canadien. Pourtant, il faut y aller avec des pincettes, même si l'humour est une arme efficace entre les mains de Cupidon. En effet, mesdames, attention à ne pas vous retrouver sur le carreau, au rang des éternelles copines, si vous n'avez pas compris la règle du jeu : « lorsqu'il s'agit d'amitiés, les hommes aiment côtoyer des femmes qui plaisantent ; mais lorsqu'il s'agit de relation sexuelle (donc d'amour), ils ne gardent que les femmes qui rient à leurs plaisanteries » insiste Bressler. N'inversez donc pas les rôles si vous voulez qu'on vous passe enfin la bague au doigt... Sur ce, bonne Saint-Valentin !