Sciences

En vidéo : des implants de glace chaude ?

ActualitéClassé sous :physique , médecine , glace chaude

Cela semble complètement fou, et tout droit sorti de certaines BD de science-fiction, mais selon des chercheurs américains, il est théoriquement possible de construire des valves cardiaques, et autres prothèses, dont la lubrification serait assurée à l'aide de couches de glace chaude "permanente" !

(Crédit: Alexander D. Wissner-Gross and Efthimios Kaxiras, Physical Review E, August 2007)

C'est en effet la conclusion à laquelle sont arrivés deux physiciens de l'Université d'Havard en faisant une simulation numérique de dynamique moléculaire. Alexander D. Wissner-Gross et Efthimios Kaxiras ont modélisé ce qui se passerait si l'on recouvrait d'abord la surface d'un diamant avec des ions de sodium puis avec une couche de glace. D'après les calculs informatiques, l'eau resterait à l'état de glace sans aucun problème à une température de 42°C et pourrait même le rester au-delà de son point d'ébullition dans certaines conditions.

A l'origine, il s'agissait d'une étude de plus sur les nombreuses applications des films de diamants artificiels, que ce soit pour des implants médicaux ou des cellules solaires. L'addition d'une couche de glace chaude permet d'améliorer les performances de tels implants, non seulement en réduisant le taux d'usure des jonctions de certaines prothèses que l'on peut ainsi réaliser, mais aussi parce qu'elle inhibe la croissance des protéines sur les prothèses.

De même, des films en diamants, à la base de certaines cellules solaires, pourraient avec un telle couche de glace devenir suffisamment performants pour se passer de piles au lithium pour certains dispositifs : une façon de sauvegarder l'environnement.

Un film de ces simulations de dynamique moléculaire a été réalisé sur une musique de Karl Jenkins, bien connu du grand public grâce à « Adiemus ». Ce film est arrivé finaliste au 2007 Materials Research Film Festival.

Sur l'image ci-dessous, en rouge et blanc se sont les molécules d'eau, en bleu celles de sodium et enfin en vert celles du diamant.

Cela vous intéressera aussi