Tech

Le diamant synthétique a-t-il de l'avenir dans le secteur des semi- conducteurs ?

ActualitéClassé sous :Tech , diamant , phosphore

Les chercheurs travaillent depuis plusieurs années sur le moyen d'utiliser le diamant comme alternative au silicium, qui résiste moins bien à des températures élevées, pour l'élaboration de semi- conducteurs. Il y a quatre ans, une équipe de la Carnegie Institution of Washington a commencé à étudier le procédé de dépôt chimique en phase vapeur pour la synthèse des diamants.

Elle a ainsi réussi à créer des cristaux allant jusqu'à 0,5 cm d'épaisseur pour 1 cm de large. Mais pour pouvoir être employé comme semi-conducteur, le diamant - isolant naturel - doit d'abord être traité afin d'améliorer ses propriétés électriques. L'enrichissement par le bore semble assez bien fonctionner et permet d'obtenir des semi-conducteurs de type p.

Toutefois, les transistors, diodes et autres circuits nécessitent l'intégration de semi-conducteurs de type n et là, le défi se révèle beaucoup plus délicat. Certains diamants de ce type ont été développés, à partir de phosphore ou encore d'un mélange de bore et de soufre mais les résultats ne sont pas encore parfaits. La plupart des chercheurs restent malgré tout confiants et la prochaine génération de diamants synthétiques pourrait bien leur donner raison.

Cela vous intéressera aussi