Sciences

Des nanotubes de carbone pour refroidir les semi-conducteurs

ActualitéClassé sous :physique , nanotubes de carbone , semi-conducteur

Fujitsu a développé un puits de chaleur à base de nanotubes de carbone destiné à refroidir les semi-conducteurs.

Note : les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Habituellement, les semi-conducteurs sont connectés à leur circuit par de fines broches métalliques. Celles-ci sont la cause d'une diminution du signal d'autant plus grande que la fréquence est élevée. L'échauffement de la puce est également proportionnel à cette fréquence.

Structure d'un nanotube de carbone

L'évolution de la technologie passant par l'augmentation permanente de la fréquence de fonctionnement des semi-conducteurs, la question du remplacement des broches métalliques se pose.

Grâce à un nouveau procédé, Fujitsu a pu remplacer ces broches métalliques par des nanotubes de carbone, dont la conductivité thermique élevée - 1400W/(m.K) - leur permet de dissiper de la chaleur. De plus, leur inductance étant inférieure à celle d'un métal, la diminution du signal est réduite de moitié.

Par Olivier Lazzari

Cela vous intéressera aussi