Un large choix de matériau permet de s’adapter à la configuration du sol. © burnel11, Fotolia

Maison

Piscine semi-enterrée : avantages et inconvénients

Question/RéponseClassé sous :piscine , jardin , belles piscines

Pouvoir profiter d'une piscine dans son jardin et passer d'agréables moments rafraîchissants en famille ou entre amis : qui n'en a jamais rêvé ? Pour autant, reste à faire le bon choix avant de pouvoir plonger. Et si la piscine semi-enterrée était la solution idéale ?

Cette piscine hybride se situe entre la piscine hors-sol et la piscine creusée. La partie supérieure de sa coque n'est pas enterrée. Toutes les tailles et toutes les formes sont envisageables, de la plus classique à la plus originale, du couloir de nage au bassin rectangulaire, ovale, carré, rond ou encore en forme de haricot. Cette piscine permet également d'exploiter un terrain en pente et son coût reste très accessible.

Quel matériau pour une piscine semi-enterrée ?

De nombreux choix sont proposés. En bois, cette piscine possède une élégance et un charme naturel très esthétique. Avec son côté chaleureux et authentique, il s'intègre parfaitement dans un projet de création d'un espace de baignade au jardin.
Il est aussi possible d'opter pour une piscine en matériau composite qui présente l'intérêt d'être résistant et facile à entretenir. Ses propriétés lui permettent de réaliser des projets esthétiquement intéressants. Une large gamme de modèles aujourd'hui est disponible sur le marché, imitant tout type de revêtement par ailleurs.  

Quant à l'acier et au béton, ils constituent les options les plus appropriées pour privilégier la solidité. 

À noter enfin que l'on peut choisir une piscine semi-enterrée en panneaux modulables, en PVC, en alu, en inox, en résine ou encore en béton.

Une piscine hybride ou semi-enterrée est particulièrement esthétique, permettant d’aménager une plage autour de l’espace de baignade ou des douches d’extérieur. © Luis Viegas, Fotolia

Quels sont les points faibles ?

Forcément, l'installation d'une telle piscine implique des travaux plus conséquents que pour une piscine hors-sol que l'on se contente simplement de poser sur le terrain. Il est en effet nécessaire de réaliser une étude de terrain, afin d'en évaluer la nature et avant d'entreprendre des travaux de terrassement. Autre point à prendre en considération : même pour les modèles en kit, elle nécessite d'effectuer une demande de permis de construire, ou au moins une déclaration préalable de travaux selon les dimensions du bassin.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !