Sciences

Micro-cogénération : un générateur résidentiel à très haut rendement

ActualitéClassé sous :physique , Micro-cogénération , micro-CHP

-

Un nouveau type de générateur résidentiel, produisant à la fois chaleur et électricité, permettra de réaliser des économies d'énergie. Une technologie prometteuse pour réduire nos émissions de gaz carbonique.

L'idée de combiner chaleur et électricité n'est pas neuve. A l'échelle industrielle, la cogénération (ou CHP, pour Combined Heat and Power) est largement utilisée. Celle-ci, comme son nom l'indique, consiste à produire, à partir d'une énergie primaire combustible, deux énergies secondaires utilisables. En pratique, il s'agit le plus souvent de récupérer et valoriser la chaleur dissipée lors de la génération électrique, pour atteindre un rendement total allant jusqu'à 80-90 %. Plus récemment, on a étendu ce concept au niveau résidentiel, en concevant un système abordable et suffisamment silencieux pour un usage domestique : c'est la micro-cogénération.

Une centrale CHP sur l'île de Masnedø, au Danemark. La chaleur générée est utilisée dans des serres adjacentes.

En utilisant une unité micro-CHP qui fonctionne au gaz naturel, le consommateur obtiendra un rendement énergétique bien meilleur que n'importe quelle chaudière classique, sans devoir changer ses habitudes en terme de carburant. Un tel système se compose de deux parties : l'une étant le générateur, et l'autre dispensant la chaleur dans toute l'habitation. Ce sont les besoins en chaleur qui régulent le fonctionnement du micro-CHP, l'électricité étant délivrée comme sous-produit.

« Malgré un coût initial de plus du double de celui d'une chaudière traditionnelle, les micro-CHP permettent aux utilisateurs d'épargner jusqu'à 700$ sur leur facture annuelle d'électricité », argumente Eric Guyer, directeur général de Climate Energy, une compagnie qui souhaite commercialiser son produit en Amérique dès la fin 2006. De plus, le haut rendement d'une telle installation aura un impact positif sur notre environnement.

Principe du micro-CHP : au lieu de brûler le carburant pour simplement chauffer la maison ou de l'eau, une partie de l'énergie est convertie en électricité. Celle-ci est soit utilisée au sein de l'habitation, soit revendue au réseau de distribution.

En Grande-Bretagne, plus d'un millier de foyers sont déjà équipés d'un système micro-CHP. Au Japon, ce ne sont pas loin de 30 000 habitations qui sont concernées. Avec l'envolée du prix des énergies fossiles, on peut supposer que la cogénération prendra plus d'importance en Europe dans les années à venir.

Cela vous intéressera aussi