Quelles seront les futures missions spatiales entre 2035 et 2050 ? Aidez l’ESA à les choisir. © sdecoret, fotolia

Sciences

Aidez l'ESA à choisir ses missions spatiales pour 2035-2050

ActualitéClassé sous :esa , Espace , Astronautique

C'est la première fois que l'ESA, l'Agence spatiale européenne, invite le public à participer au choix des missions qui seront lancées entre 2035 et 2050, c'est-à-dire demain. Qu'est-ce qui est prioritaire selon vous : la découverte d'une Terre 2.0, la connaissance sur la structure et l'évolution de l'univers, l'exploration des autres mondes de notre Système solaire... ?

Comment s'est formée notre Galaxie, la Voie lactée ? Comment les trous noirs se développent-ils ? Quelle est l'origine de notre Système solaire ? Existe-t-il d'autres mondes capables d'accueillir la vie ? Quelques-unes des questions parmi d'autres auxquelles les missions scientifiques actuelles sont destinées à répondre. Mais quelles sont, selon vous, les questions les plus essentielles auxquelles les futures missions devraient s'attaquer ? C'est l'occasion ou jamais de le dire à l'Agence spatiale européenne.

Le directeur scientifique de l'ESA, Günther Hasinger invite ainsi le public à partager ses points de vue sur les questions que « Voyage 2050 », le programme spatial pour la période 2035-2050, devrait soulever. Cette consultation publique inédite est ouverte jusqu'à la fin juin 2019.

« Nos missions sont financées par les États membres, c'est-à-dire leurs citoyens, explique Günther Hasinger. Nous souhaitons encourager le public à s'approprier le programme de sciences spatiales et à s'y impliquer, c'est pourquoi nous voulons entendre le point de vue de chacun et choisir notre prochaine série de missions de manière ouverte et transparente ».

Le sondage n'exige aucune connaissance spécialisée sur les sujets des sciences spatiales et il a été spécialement préparé pour guider les participants à travers une série de questions.

Pour participer à cette consultation publique, rendez-vous sur le site : sci.esa.int/discovering-our-universe/survey. © ESA

Il est temps de planifier les prochaines missions jusqu’en 2050

Chaque décennie environ, l’ESA consulte la communauté scientifique européenne pour planifier l'avenir de son programme scientifique. Le plan actuel, « Cosmic Vision 2015-2025 », couvre une série de missions qui seront lancées et exploitées d'ici le début des années 2030. Il est le fruit d'une consultation des scientifiques européens qui a débuté en 2005. Les missions de « Cosmic Vision » porteront sur des questions profondes sur la nature et l'origine de notre Système solaire et de l'univers dans son ensemble.

Les missions révolutionnaires en sciences spatiales peuvent prendre jusqu'à 20 ans, de la conception à la production de résultats scientifiques, en passant par le développement et le lancement. La mission pionnière Rosetta, lancée en 2004 pour rejoindre la comète 67P/Tchouryumov-Gerasimenko et larguer Philae, un atterrisseur à sa surface en 2014, trouve ses racines dans le programme Horizon 2000, un plan encore plus précoce lancé dans les années 1980.

Entretien avec le directeur scientifique de l’ESA, Günther Hasinger. © ESA

Bien que cela puisse paraître loin dans le futur, il est déjà temps de commencer à planifier au-delà de l'horizon actuel, pour les décennies jusqu'en 2050. Cette perspective tournée vers l'avenir est cruciale pour l'Europe car elle nourrit la confiance et les objectifs communs pour les efforts de collaboration soutenus des scientifiques, des ingénieurs, de l'industrie et des organismes de financement pendant plusieurs décennies. La planification stratégique à long terme garantit également la poursuite du développement de technologies innovantes tout en faisant progresser l'expertise de l'Europe en matière de recherche dans un large éventail de domaines scientifiques.

« Cette consultation représente une opportunité passionnante pour les sciences spatiales européennes. Nous nous pencherons sur les réalisations potentielles de l'avenir, et cela signifie que nous encourageons particulièrement les jeunes à faire part de leurs points de vue. Après tout, ce sont eux qui travailleront sur ces missions et qui en profiteront. »

Pour participer à cette consultation publique, rendez-vous sur le site : sci.esa.int/discovering-our-universe/survey

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

ESA : l’Europe unie dans l’exploration spatiale  Que de missions déjà pour l’Agence spatiale européenne depuis sa création en 1975. Plus que jamais l’ESA a les yeux tournés vers nos deux astres voisins : la Lune et Mars. Pour cela, de nouveaux robots se préparent pour leurs missions d’exploration et d’investigation avant que l’être humain n’y débarque.