Sciences

En vidéo : des étoiles et des hommes

ActualitéClassé sous :Astronomie , Astrophotographe , Babak Tafreshi

L'astrophotographe Babak Tafreshi vient de réaliser une nouvelle vidéo qui devrait séduire tous ceux qui ont déjà succombé au charme d'une soirée sous les étoiles. Un hommage à tous les explorateurs des merveilles du ciel nocturne.

Séance collective d'exploration de la voûte céleste, l'une des images extraites de la vidéo de Babak Tafreshi. © Babak Tafreshi

Les astronomes amateurs et les astrophotographes sont désormais rompus à la technique du time lapse, un procédé qui consiste à réaliser une vidéo en additionnant une multitude d'images du ciel prises à intervalles réguliers, pour visualiser en accéléré des modifications qui se déroulent sur plusieurs heures. Jusqu'à présent leurs films concernaient des spectacles astronomiques. C'est ainsi que Tor Even Mathisen nous a déjà proposé la danse des aurores boréales au-dessus de la Norvège, que Dustin Farrell s'est concentré sur les spectacles célestes dans le nord de l'Amérique ou encore que Stéphane Guisard nous a fait découvrir le ciel des Mayas.

Mais cette fois un astrophotographe a choisi de mettre en scène les amoureux du ciel nocturne autour de leurs télescopes. À 34 ans, Babak Tafreshi est un astrophotographe réputé. Il est directeur du projet Twan (The World At Night) qui consiste à rassembler une collection de photographies astronomiques réalisées depuis des sites terrestres particulièrement photogéniques et représentatifs de l'histoire de notre planète. Aussi à l'aise dans le désert pour immortaliser Jupiter ou dans les hautes montagnes pour traquer le passage des Géminides, Babak Tafreshi est également journaliste et membre du groupe AWB (Astronomers Without Borders).

Ce time lapse nous plonge dans le monde des astronomes amateurs et nous fait partager en accéléré leurs nuits sous les étoiles. © Babak Tafreshi/Vimeo

Astronomes sans frontières

Pour réaliser cette vidéo, Babak Tafreshi est allé à la rencontre des admirateurs du ciel aux quatre coins du monde ces cinq dernières années. Les séquences ont été tournées en Iran, sur l'île de La Palma aux Canaries où se trouve le plus grand télescope du monde, le Gran Tecan, en Autriche, en Allemagne et jusqu'au Népal. Partout des hommes et des femmes se transforment en contemplateurs de la voûte céleste ; ce sont de petits personnages armés d'une lampe frontale rouge pour se déplacer sans éblouir, et parfois d'un laser dont le rayon de couleur verte sert à pointer étoiles et constellations pour guider les néophytes. Dans ces rassemblements chacun trouve son bonheur : certains viennent flâner le nez en l'air pendant que d'autres font une course amicale pour observer en une seule nuit le maximum d'objets célestes du célèbre catalogue Messier. À chaque endroit c'est le même plaisir de se retrouver devant l'immensité du ciel nocturne : un moment émouvant qui pour les débutants prend parfois l'allure d'un coup de foudre quand ils découvrent pour la première fois dans un télescope l'image d'un croissant de Lune ou des anneaux de Saturne. Cette vidéo est présentée actuellement pour célébrer le Mois mondial de l'astronomie à l'initiative de AWB.

Cela vous intéressera aussi