Sciences

Le télescope Hubble fait son cinéma à la Géode

ActualitéClassé sous :Astronomie , Edwin Hubble , télescope spatial Hubble

 Hubble, le plus médiatique des télescopes, a fêté ses 20 ans de bons et loyaux services au mois d'avril dernier. La Nasa et l'Esa proposent actuellement de revivre cette saga sur l'écran géant de la Géode du parc de la Villette, à Paris.

Le télescope Hubble photographié depuis la navette spatiale américaine au cours d'une mission de maintenance. © Nasa

Lancé le 24 avril 1990, le télescope spatial Hubble est un instrument impressionnant. Avec son miroir de 2,40 mètres de diamètre et ses 11 tonnes, il est placé sur une orbite située à 600 kilomètres d'altitude, d'où il doit réaliser des images dont la résolution attendue est inférieure à 0,1 seconde d'arc. Il a été nommé en l'honneur d'Edwin Hubble, cet astronome américain qui découvrit l'expansion de l'univers au début du XXe siècle.

Suite à une erreur de conception, le télescope Hubble ne fut pas en mesure d'obtenir les résultats escomptés. Il fallut attendre 1993 et une première mission de maintenance à bord d'une navette américaine pour qu'il délivre enfin des images à la hauteur de sa réputation et de son prix, 3 milliards de dollars ! C'est alors que débutèrent 17 années fastes durant lesquelles Hubble nous offrit régulièrement des vues stupéfiantes, révolutionnant notre perception de l'univers. Quatre autres missions de maintenance ont eu lieu (la dernière en 2009) pour réparer et changer certains équipements vieillissants (panneaux solaires, ordinateurs, caméras...). Grâce à cette maintenance, le télescope spatial Hubble est encore aujourd'hui un fleuron de technologie, 20 ans après son lancement.

L'écran géant de la Géode offre les conditions idéales pour diffuser le film Hubble, au-delà des étoiles. © G. Patry

Une aventure exceptionnelle sur écran géant

Au cours des missions de maintenance du télescope, les astronautes ont réalisé de nombreux films avec des caméras Imax (abréviation de Image Maximum). Ces caméras permettent de filmer en haute résolution avec des pellicules de grande taille, autorisant ainsi des projections sur des écrans géants, un procédé qui permet au spectateur de s'immerger dans le spectacle.

Et du spectacle, il y en a dans le film Hubble, au-delà des étoiles. Pendant 45 minutes, chacun revit les moments les plus intenses des sorties extravéhiculaires réalisées au cours de la dernière mission de maintenance, STS-125, qui s'est déroulée du 11 au 24 mai 2009 à bord de la navette Atlantis. L'écran hémisphérique de 1.000 mètres carrés de la Géode est le lieu idéal pour partager les sensations éprouvées par l'équipage, composé de 7 astronautes, dont une femme. Tous très expérimentés, ils participaient à une ultime mission de maintenance complexe et ambitieuse, dont le but était ni plus ni moins de donner les moyens au télescope Hubble de fonctionner encore une décennie, en attendant que son successeur, le James Webb Space Telescope, ne prenne la relève.

Outre des séquences spectaculaires filmées autour du télescope, le film Hubble, au-delà des étoiles retrace également les grandes découvertes qui ont jalonné les deux décennies d'activité de cet instrument exceptionnel. Les spectateurs pourront également compléter la séance par une visite de l'exposition consacrée aux prochaines missions de l'astronomie spatiale.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi