Ciel d'été avec la Voie lactée. © Jankovoy, Adobe Stock

Sciences

Nuit des Étoiles : découvrez les stars du ciel d'été à ne pas manquer ? (vidéo)

ActualitéClassé sous :Astronomie , ciel d'été , observer le ciel

[EN VIDÉO] Les stars du ciel d'été à ne pas manquer en 2020  Mille et un objet sont à voir dans le ciel chaque été parmi les étoiles. Mais en 2020, une comète s’est invitée le soir et des planètes géantes transpercent la nuit dés le coucher du Soleil. De belles nuits d’été plus attractives que jamais ! 

Mille et un objets sont à voir dans le ciel chaque été parmi les étoiles. Mais, en 2020, une comète s'est invitée le soir et des planètes géantes transpercent la nuit dès le coucher du Soleil. De belles nuits d'été plus attractives que jamais !

L'été est la saison propice à la contemplation du ciel, que l'on soit novice ou habitué : parce que les nuits sont douces, c'est les vacances et de surcroît, on passe beaucoup plus de temps en extérieur, ce qui finit toujours par aiguiser la curiosité sur ce qui brille et se déplace dans le ciel ! Quelle est cette étoile très brillante ? Comment s'appelle cette constellation ? Que peut-on observer avec des jumelles ou avec une lunette astronomique ? Qu'est-ce que ce point brillant qui bouge ? Etc.

Tout d'abord, un conseil important : recherchez un site à la campagne épargné le plus possible par la pollution lumineuse. C'est une condition sine qua non pour réussir l'observation des objets célestes les plus délicats et aussi pour contempler un ciel constellé de centaines d'étoiles.

Position de la comète Neowise le soir du 24 juillet. Elle est visible entre les deux pattes arrière de la Grande Ourse. Ces sept étoiles les plus brillantes composent l'astérisme de la Grande Casserole (en orange), facile à repérer dans la nuit. © SkySafari

Observez Neowise, la comète de l’année

L'une des grandes stars de cet été est incontestablement la comète Neowise. Encore inconnue il y a quatre mois, elle est la très belle surprise de cette année. Une invitée chevelue (comète veut dire astre chevelu) qui fait sensation et à ne pas manquer tous les soirs. Elle va rester visible dans la Grande Ourse jusqu'au 27 juillet. Ce 23 juillet, elle est au plus près de la Terre. Neowise pourrait rester visible à l'œil nu jusqu'à la mi-août.

Depuis la « grande comète Hale-Bopp » en 1997, on n'en avait pas vu une aussi belle dans l'hémisphère Nord.

Début août, la comète Neowise sera visible dans la Chevelure de Bérénice, au-dessus de l'horizon ouest, en début de nuit. © SkySafari

Deux magnifiques planètes géantes à observer

Autres grandes stars qui brillent dans les nuits d'été en 2020 : Jupiter et Saturne. Et vous ne pouvez pas les rater, en particulier la première, la plus grosse planète du Système solaire, qui brille comme un phare dans la nuit. Jupiter est l'astre le plus lumineux qu'on puisse admirer en ce moment. Mais si vous avez des doutes, Jupiter brille en ce moment au-dessus de l'horizon sud-est en début de nuit, à gauche de l'anse de l'astérisme de la théière, surnom donné par les Anglo-saxons à la constellation du Sagittaire.

Bien que Saturne brille un peu moins, la trouver est un jeu d'enfant : c'est elle qui arbore un éclat doré, à trois doigts serrés, main tendue, à gauche de l'éclatante Jupiter.

Jupiter et Saturne brillent en début de nuit entre l'horizon sud-est et sud, à l'extrémité du Sagittaire, surnommé aussi l'Archer, et formant l'astérisme de la Théière. © SkySafari

Toutes deux sont très belles à regarder dans une lunette ou un télescope. Dans le cas de Jupiter, vous serez ravi d'observer ses bandes nuageuses et la danse de ses lunes. Quant à Saturne, sa beauté n'est pas une légende : le charme opère immédiatement quand on la regarde dans un instrument.

Autre planète à guetter : Mars. Bonne nouvelle : nous nous rapprochons d'elle et elle se lève de plus en plus tôt. En opposition en octobre, sa lueur rouge s'affichera bientôt dans la nuit du coucher au lever du Soleil. Mais pour l'instant, il faut attendre minuit pour la voir sortir de l'horizon.

C'est l'heure d'observer la pluie d'étoiles filantes des Perséides ! © Michael Karrer, Apod (Nasa)

Voie lactée et étoiles filantes

Autres objets à ne pas manquer, la belle Voie lactée, tissée de milliards d'étoiles, elle s'élance du nord pour plonger au sud, plus large et dense, entre le Sagittaire et le Scorpion, là où se situe le centre de notre Galaxie.

Autres spectacles traditionnels de l'été : les immanquables Perséides. Comme chaque année, leur pic d'activité devrait survenir dans la nuit du 12 au 13 août.

Bonne observation à toutes et tous !

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !