Sciences

Mission Mars : le monde se tourne vers la planète rouge

ActualitéClassé sous :Astronomie , mars , mission

L'exploration martienne continue à un rythme effréné, alors que les scientifiques sont mobilisés pour rechercher l'atterrisseur britannique Beagle 2 qui ne donne pas de signe de vie, un nouvel atterrissage sur Mars va être tenté dimanche. Spirit, le premier des deux véhicules robotisés de la NASA va tenter d'atterrir dans le cratère Gusev dans moins de 2 jours. Son frère jumeau, Opportunity, fermera la course en se posant le 25 Janvier.

Spirit ou Opportunity ? Les rovers jumeaux de la NASA (crédit : NASA/JPL)

Une ruée internationale vers Mars !

C'est une véritable ruée vers Mars ! Depuis l'époque, aujourd'hui révolue, de la guerre froide, on n'avait jamais vu cela : après l'arrivée de Mars Express et Beagle 2 sur Mars, voici deux rovers américains qui rejoignent la planète rouge. Le monde tourne les yeux vers la planète Mars comme ce fut le cas l'été dernier lorsque la planète rouge passait au plus près de la Terre. Après avoir pu admirer Mars dans l'oculaire de leurs télescopes, des millions d'humains vont pouvoir bientôt admirer les plus belles images de la surface martienne jamais réalisées. Les véhicules robotisés de la NASA sont en effet équipés de caméras dernier cri capables de prendre des clichés saisissants de la surface martienne comme si vous y étiez.

Encore faudra-t-il que tout se passe comme convenu, gagner la planète rouge n'est en effet pas chose facile. En quarante ans, 32 sondes se sont lancées vers la planète Mars. Malheureusement, un tiers ont fait chou blanc... Au total, sur 12 tentatives d'atterrissage, 9 ont échoué, 3 ont réussi (les 2 Vikings et Pathfinder) . Trop de ratés ? Pas vraiment : sur la Lune, 1000 fois moins loin que Mars, 22 tentatives sur 38 ont échoué. Alors, on pourra pardonner à la planète Mars sa résistance...

Cependant, cette année d'exploration exceptionnelle de Mars commence par un constat mitigé ; d'un côté le succès sans équivoque de la première sonde européenne d'envergure planétaire Mars Express, de l'autre le constat chaque jour plus réel de l'échec de la petite mission britannique Beagle 2 qui avait été embarquée sur la sonde. Néanmoins les essais se poursuivent pour essayer de rentrer en contact avec Beagle 2 toujours avec espoir.

Une collaboration internationale

Depuis les premiers pas de l'exploration spatiale, les esprits ont bien évolué, c'est aujourd'hui dans le cadre d'un programme international d'exploration de Mars que se regroupent les missions des diverses agences spatiales. L'entre aide et la coopération font place à la course aux étoiles et à la concurrence exacerbée. Ainsi, la sonde américaine Mars Odyssey et le télescope de Stanford aux Etats-Unis ont participé activement à la recherche de Beagle 2 ces derniers jours. Le Jet Propulsion Laboratory de la NASA a offert ses services à l'équipe de Beagle 2 pour rechercher le lander. D'autre part, la sonde européenne Mars Express, lorsqu'elle ne réalisera pas d'observation scientifique, pourra servir de relais de télécommunications aux robots de la NASA pour leur permettre de communiquer avec la Terre.

Mars vue par Hubble (crédit : HST)

Une planète fascinante depuis toujours

La planète rouge a toujours fasciné les hommes, elle a émerveillé des générations d'être humains et le véritable mythe qu'elle a déclenché dans nos sociétés est toujours vivant. Dans l'Antiquité Mars apparaissant rouge dans le ciel nocturne, a été nommée Ares par les Grecs puis Mars par la suite par les Romains. Les scientifiques de l'époque étaient fascinés par son éclat changeant et le mouvement rétrograde que la planète décrit dans les cieux terrestres. Plus de 2000 ans plus tard, cette fascination pour la planète rouge est restée intacte mais les interrogations ont changé.

Mars a été sans nul doute la planète la plus visitée par les sondes automatiques durant toute l'exploration spatiale du XXème siècle. Au total 32 sondes ont été lancées vers la planète rouge, cependant les deux-tiers ont échoué à leur mission.

Grâce aux sondes qui ont réussi leur voyage, nous savons aujourd'hui que l'eau liquide a coulé à la surface de Mars à une époque. Nous savons également que Mars et la Terre ont eu une jeunesse similaire puis que leurs destins se sont finalement dessinés différemment... L'une est aujourd'hui grouillante de vie, l'autre est un désert somptueux. Pourquoi les conditions régnant sur Mars ont-elles si brusquement changées ? Nous ne le savons pas encore aujourd'hui... La vie a-t-elle pu apparaître et se développer dans les anciens océans martiens ? Cette question est également sans réponse.

Sommes-nous une exception de la nature ou bien est-ce que la vie est un évènement courant dans le cosmos ? Sommes-nous seuls ? Quel est notre avenir ?
La planète Mars peut répondre à toutes ces questions fondamentales qui font vivre dans chacun de nous le souhait profond de connaître notre origine et la raison de notre existence. Mars peut nous apporter des éléments de réponses.

Vous comprenez mieux maintenant pourquoi la planète rouge engrange encore aujourd'hui des passions et fascine toujours autant les hommes pour sa beauté et ses mystères. Ces prochains jours nous allons vivre une aventure inédite dans l'histoire de l'exploration humaine. Chaque jour, nos robots, ambassadeurs des hommes sur un autre monde, nous enverrons de nouvelles images de la surface martienne, de nouvelles analyses de roches, des centaines de données scientifiques pourront être récoltées. L'orbiteur Mars Express, équipé des meilleurs instruments scientifiques des industries de pointe européennes, fournira également des images haute résolution du sol martien et une carte complète du sous-sol de la planète. Nous allons voir Mars sous toutes les coutures, sous tous les angles et vivre une aventure scientifique hors du commun, un nouvel an qui restera dans les annales de l'exploration spatiale.

Une aventure unique à suivre sur Futura-sciences !

Cela vous intéressera aussi