Les astéroïdes, qui se comptent par millions, sont les résidus de la formation des planètes du Système Solaire. Ces petits objets sont très difficiles à observer pourtant, leur étude nous ouvre une fenêtre sur les débuts de la formation des planètes.
Cela vous intéressera aussi

Nombre d'entre eux sont connus des astronomesastronomes et font l'objet d'une surveillance par intermittence. Au cours d'une de ces campagnes d'observations, l'astéroïde 87 Sylvia s'est avéré avoir son propre 'mini système planétaire'. C'est-à-dire que deux autres astéroïdesastéroïdes évoluent autour de lui. Cette découverte a été possible grâce à l'utilisation d'un des quatre télescopestélescopes de 8,2 du VLTVLT de l'ESOESO et de son système d'optique adaptative, NACO. Il s'agit du premier astéroïde triple découvert.

Les astronomes avaient l'habitude d'observer 87 Sylvia, alors considéré comme un astéroïde double, sur une période de deux mois. Il a été découvert en 1866 et depuis 2001 et des observations menées depuis le télescope KeckKeck on savait qu'un autre astéroïde, plus petit tourne autour de lui.

Si les dernières images acquises de l'astéroïde montraient bien le compagnon de 87 Sylvia, les astronomes ont également découvert un troisième astéroïde encore plus petit sur une douzaine d'images.

Ces luneslunes sont beaucoup plus petites. Elles évoluent sur des orbitesorbites pratiquement circulaires. L'astéroïde récemment découvert évolue le plus près de 87 Sylvia, à quelque 710 km. Il mesure environ 7 km et effectue une rotation complète toutes les 33 heures. Quant à l'autre astéroïde, il, évolue bien plus loin à 1360 km. D'une taille d'environ de 18 km, il tourne en 87,6 h autour de 87 Sylvia.

Cet astéroïde est un des plus grands objets de la Ceinture principale d'astéroïdes, qui se situe entre Mars et JupiterJupiter. Il ressemble à une sorte de pomme de terrepomme de terre grumeleuse de 380 x 260 x 230 kilomètres. Il tourne sur lui-même à une vitessevitesse très rapide, environ 5 h et 11 mn. Sa densité et sa massemasse peuvent être estimées à partir de l'observation des orbites des deux astéroïdes qui tournent autour de lui. Il serait 20% plus dense que l'eau, constitué de glace et d'un empilement de matièrematière provenant d'astéroïdes primordiaux.

Note

87 Sylvia a été nommée du nom de Rhea Sylvia, la mère mythique des fondateurs de Rome. Les scientifiques ont proposé à l'Union Astronomique InternationaleUnion Astronomique Internationale de baptiser les deux compagnons de 87 Sylvia des noms de ces fondateurs, Romulus et Remus, ce qu'elle a accepté.

Un des découvreurs de Remus, Jérôme Berthier, est astronome à l'Observatoire de Paris.