Sciences

En bref : Kleopatra, l'astéroïde triple

ActualitéClassé sous :Astronomie , Kleopatra , Sylvia

Pourquoi cet astéroïde bizarre avait-il été nommé Cléopâtre ? On ne le saura jamais... Sa forme d'os de chien l'avait déjà fait remarquer, et aujourd'hui les astronomes se tournent à nouveau vers lui : il s'agit du troisième astéroïde triple identifié.

Kleopatra (en forme d'os, au centre) et ses deux satellites. Crédit IMCE

Le 19 septembre dernier, Cléopâtre - ou Kleopatra - se trouvait à sa plus proche distance de la Terre, soit 186 millions de kilomètres. Le télescope de 10 mètres du Keck, à Hawaï, était alors mis à contribution et une équipe d'astronomes de l'IMCE (Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Ephémérides) et de l'Université de Californie (Berkeley) en réalisaient une série d'images à haute résolution.

C'est ainsi que trois corps distincts furent identifiés, Kleopatra devenant le troisième astéroïde triple découvert à ce jour, après Sylvia et Eugenia.

Les deux minuscules lunes accompagnant Kleopatra ne mesurent que quelques kilomètres de diamètre, mais l'étude de leurs orbites permettra aux scientifiques de déterminer très exactement la masse de l'ensemble, et d'en caractériser la composition. Ces données précieuses permettront une meilleure connaissance de ces petits corps, véritables fossiles de notre Système solaire.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi