Sciences

Découverte d'une étonnante galaxie rectangulaire

ActualitéClassé sous :Astronomie , galaxie rectangulaire , galaxie de l'émeraude

On la surnomme déjà la galaxie de l'émeraude tant sa forme rectangulaire évoque la célèbre pierre précieuse verte. Voici Leda 074886, une galaxie naine située à 70 millions d'années-lumière.

L'étonnante galaxie rectangulaire Leda 074886 et le disque de jeunes étoiles qui en occupe le centre. © Swinut/Subaru Telescope

« J'ai déjà vu des milliers de galaxies, mais aucune ne ressemble à celle-ci. Voilà une découverte stimulante ! » Ainsi s'exprime Alister Graham, professeur agrégé à la Swinburne University of Technology (Australie) et auteur principal de l'article qui présente la découverte dans l'Astrophysical Journal.

La trouvaille est à mettre au crédit d'une équipe internationale d'astronomes (allemands, australiens, finlandais et suisses). Ceux-ci utilisaient le télescope japonais Subaru installé depuis 1998 sur l'île d'Hawaï, de nouveau opérationnel après un sérieux incident survenu en juillet 2011 (le miroir primaire du télescope et divers instruments avaient été souillés par une fuite du liquide de refroidissement de la caméra). Les astronomes étudiaient les amas globulaires dans la banlieue de NGC 1407, une galaxie géante située à 700 millions d'années-lumière de la Terre dans la constellation de l'Eridan, à l'aide de l'instrument Suprime-Cam (Subaru Prime Focus Camera) installé au foyer du télescope. Ils ont alors remarqué sur le bord de leur image une galaxie naine de forme inhabituelle, « le genre de chose qui vous fait sourire parce que cela ne devrait pas exister, ou plutôt parce que vous ne vous attendiez pas à ce que cela existe », poursuit Alister Graham.

Le télescope japonais Subaru installé à Hawaï a retrouvé tout son potentiel après un sérieux incident en juillet 2011. © Subaru Telescope

Vrai rectangle ou effet de perspective ?

La plupart des galaxies que nous observons se classent dans trois grandes catégories : les elliptiques, les spirales et les irrégulières. Les galaxies naines sont sans doute les plus courantes dans l'univers mais leur petitesse et leur faible luminosité intrinsèque les rendent difficiles à étudier. Songez que Leda 074886 contient cinquante fois moins d'étoiles que la Voie lactée ! Il faut toute la puissance du télescope Subaru avec son miroir primaire de 8,2 mètres de diamètre et sa caméra pour faire une découverte aussi surprenante. Des observations complémentaires réalisées dans différentes longueurs d'onde ont mis en évidence un jeune disque stellaire au centre de l'étrange galaxie.

Mais Leda 074886 est-elle vraiment si particulière ? Pour certains astronomes comme Duncan Forbes, un autre chercheur de la Swinburne University of Technology, la forme de Leda 074886 doit peut-être beaucoup à son orientation par rapport à nous. Il pourrait s'agir d'un épais disque d'étoiles gonflé en forme de cylindre, qui se serait formé après la collision entre deux galaxies spirales, peut-être d'anciennes galaxies satellites de NGC 1407, le membre le plus important de ce groupe de galaxies qui en compte 250. Au cours de cette rencontre les étoiles déjà existantes se seraient éparpillées tout autour, le centre voyant se former de nouveaux astres à partir du gaz qui s'y est accumulé.

De nombreuses modélisations seront sans doute nécessaires pour parvenir à expliquer l'aspect de la galaxie de l'émeraude, une nouvelle curiosité qui vient enrichir le bestiaire cosmique.

Cela vous intéressera aussi