Sciences

La chute d’un astéroïde suivie en direct

ActualitéClassé sous :Astronomie , météorite , 2008 TC3

Comme l'avait prévu le Catalina Sky Survey opérant depuis l'observatoire de Tucson (Arizona), le petit astéroïde 2008 TC3 a percuté la Terre durant la nuit du 6 au 7 octobre au nord du Soudan, sans toutefois provoquer le moindre dégât.

Ceci n'est pas 2008 TC3... Cette météorite, en fait un petit astéroïde de 60 mètres de diamètre, a traversé le ciel du Montana le 10 août 1972 avant de ricocher sur l’atmosphère et de se perdre dans l’espace. Crédit Nasa

2008 TC3 est un petit astéroïde de la catégorie des géocroiseurs, autrement dit un objet céleste résultant de la formation du Système solaire et dont l'orbite l'amène à croiser épisodiquement celle de la Terre. Sa découverte, seulement quelques dizaines d'heures avant son passage, a suscité l'émotion dans le monde des astronomes puisqu'il a été rapidement établi que celui-ci rencontrerait notre planète le 7 octobre 2008 à 2 h 46 TU, au niveau du nord du Soudan, une zone presque entièrement désertique.

Le très discret 2008 TC3 (30ème magnitude à sa découverte) observé par le télescope du mont Tucson. Crédit Nasa

Le faible angle d'incidence (19 degrés) et sa faible vitesse relative (12,8 km/seconde) n'en faisaient certes pas un objet bien redoutable. La Terre a vu bien pire... De plus, sa faible masse déduite de son diamètre, estimé entre 1 et 3 mètres, laissait présager une désintégration totale durant la traversée de l'atmosphère.

D'après les dernières observations radar de l'astéroïde, devenu météorite par sa chute, l'objet devait pénétrer dans l'atmosphère terrestre à 2 h 45 et 28 secondes (+/- 15 secondes) et atteindre une décélération maximale 26 secondes plus tard à une altitude de 14 km. Si des fragments ont survécu à la traversée, ceux-ci devaient toucher le sol à 2 h 46 et 20 secondes. A noter que l'endroit de l'impact était entré dans la partie nocturne de la Terre depuis peu, le Soleil s'étant couché à 1 h 50 TU.

Prévision de la trajectoire de 2008 TC3 par la Nasa

Une observation probablement fructueuse

En prévision du passage du bolide dans l'atmosphère, de nombreux observateurs ont veillé une partie de la nuit, espérant apercevoir quelque chose... Cet honneur revint aux passagers d'un avion de ligne de la compagnie néerlandaise KLM, croisant à 1.400 km environ du point d'impact prévu. Ceux-ci ont pu observer une brève illumination juste avant l'instant calculé pour la chute, ce qui corrobore probablement l'hypothèse d'une désintégration dans l'atmosphère.

Cette observation suscitera certainement de nombreuses recherches, car il s'agit de la première chute d'un tel objet dont la trajectoire a pu être analysée avant sa pénétration dans l'atmosphère terrestre. Le 8 février 1969, une météorite avait déjà été repérée avant sa chute à Pueblito de Allende (Mexique), mais l'approximation des données quelquefois contradictoires, résultant de moyens moins sophistiqués qu'aujourd'hui, les avait rendues inexploitables.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi