Sciences

Abell 33, l'étoile mourante qui nous offre un diamant céleste

ActualitéClassé sous :Astronomie , nébuleuse , étoile

-

Grâce au VLT de l'Eso, les scientifiques ont obtenu une image magnifique de la nébuleuse Abell 33 : une étoile étincelante accrochée à une splendide bulle de couleur bleue. L'inhabituelle symétrie de ce joyau cosmique lui confère un aspect unique.

La nébuleuse planétaire Abell 33 observée par le Très Grand Télescope (VLT) de l'ESO. Elle présente une forme sphérique presque parfaite, ce qui est rare, et laisse voir, au centre, l'étoile mourante qui a éjecté sa couronne. Une autre étoile, fortuitement alignée avec la Terre, donne à la nébuleuse l'aspect d'une bague sertie d'un diamant. © ESO

La plupart des étoiles de masses semblables à celle de notre Soleil achèveront leur existence sous la forme de naines blanches, des petits corps, denses et chauds à la fois, dont la température diminue progressivement au fil des milliards d'années. Au cours de cette ultime phase de leur existence, elles expulsent leur atmosphère dans l'espace environnant, générant par là même des nébuleuses planétaires, c'est-à-dire des enveloppes de gaz particulièrement brillantes et hautes en couleurs autour d'un résidu stellaire brillant, de petite taille.

C'est au moyen du Very Large Telescope (VLT, Très grand télescope en français) de l'European Southern Observatory (ESO), au Chili que des astronomes ont obtenu une image saisissante de la nébuleuse planétaire PN A66 33, plus connue sous l'appellation Abell 33, l'un des 86 objets répertoriés au sein du catalogue Abell des nébuleuses planétaires. Cette image a été constituée à partir des données acquises par l'instrument FORS (réducteur de focale et spectrographe à faible dispersion) qui équipe le VLT dans le cadre du programme « Joyaux cosmiques » de l'ESO.

Le VLT est un ensemble de quatre télescopes principaux (appelés UT pour Unit Telescopes) et de quatre auxiliaires (appelés AT pour Auxiliary Telescopes). Il est situé à l'observatoire du Cerro Paranal dans le désert d'Atacama au nord du Chili, à une altitude de 2.635 m. © Rivi, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0

L'image laisse apparaître les remarquables contours circulaires de la nébuleuse planétaire Abell 33, située à quelque 2.500 années-lumière de la Terre. Une sphéricité aussi parfaite est inhabituelle pour ce type d'objet car bien souvent un facteur perturbe cette symétrie et la nébuleuse planétaire affiche des contours irréguliers. La rotation de l'étoile ou bien encore son appartenance à un système d'étoiles double ou multiple peut par exemple constituer une source de perturbation.

Une extraordinaire illusion d'optique

La présence d'une étoile étonnamment brillante sur le bord extérieur de la nébuleuse crée une magnifique illusion d'optique. Il s'agit là d'un alignement totalement fortuit : l'étoile, baptisée HD 83535, se situe en réalité à l'avant-plan de la nébuleuse, à mi-chemin ou presque entre la Terre et Abell 33. À cet endroit précis, elle magnifie l'image obtenue. La combinaison de ces deux objets, HD 83535 d'une part et Abell 33 d'autre part, forme une bague de diamant étincelante.

Le vestige de l'étoile ayant donné naissance à Abell 33 est sur le point de devenir une naine blanche. Il apparaît sous l'aspect d'une perle lactée à proximité du centre de la nébuleuse. Il est encore brillant car sa luminosité est supérieure à celle de notre propre Soleil et émet suffisamment de rayonnement ultraviolet pour illuminer la matière éjectée. Sur cette image dotée d'une définition élevée, l'étoile centrale apparaît double mais les astronomes ne peuvent pas dire s'il s'agit d'une réalité ou d'un alignement fortuit.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi