Sciences

Curiosity envoie sa première image couleur à haute définition

ActualitéClassé sous :Astronautique , Curiosity , rover martien

Le robot Curiosity vient d'expédier sa première image couleur en haute définition prise avec le téléobjectif de la caméra Mastcam. Elle montre l'étonnant empilement de couches sédimentaires au pied du mont Sharp, à 5 km de là, et que le rover approchera l'an prochain. Il y aura une autre première ce soir : un concert pour les Martiens offert par la Nasa et le chanteur Will.i.am.

La même image, prise avec la caméra Mastcam, avec les indications de distance. Curiosity rejoindra la mont Scharp l'an prochain. © Nasa/JPL-Caltech/MSSS

Les géologues du programme Curiosity commencent à travailler sérieusement. L'image que vient d'expédier le rover a déjà de quoi éveiller leur curiosité naturelle. Elle n'était pourtant qu'un test pour les deux caméras Mastcam, placées sur le mât, comme leur nom l'indique, et capables aussi de prendre des vidéos. L'une est équipée d'un objectif grand angle de 34 mm et l'autre d'un téléobjectif de 100 mm. Les deux ont été pointées vers le pied du mont Sharp et c'est au téléobjectif qu'a été saisie cette image, d'une définition de 1.463 x 1.928 pixels.

Elle montre le but du voyage du rover. L'an prochain, en effet, Curiosity devrait s'approcher de ce grand massif qui s'élève à environ 5.500 m au-dessus du fond du cratère Gale, où s'est posé Curiosity.

Prise le 23 août 2012 par la caméra Mastcam, cette image montre le pied du mont Sharp. Les couleurs ont été retouchées, après calibrage des instruments, pour mieux restituer la réalité des tons. La version présentée au bas de cet article indique les distances. © Nasa/JPL-Caltech/MSSS

Curiosity devant un livre d'histoire

Ce mont imposant est d'origine sédimentaire, estiment les géologues. Selon eux, une énorme épaisseur de dépôts a un jour recouvert toute la région, le cratère Gale (causé par la chute d'un astéroïde) étant alors enfoui. L'érosion, éolienne sans doute, a décapé la surface mais a laissé ce pic au fond du cratère Gale. Ces sédiments pourraient avoir été déposés par une vaste surface d'eau liquide, il y a 3,5 milliards d'années ou davantage, avant que Mars ne se dessèche définitivement.

Avec le grossissement du téléobjectif, les couches sédimentaires apparaissent nettement, mais aussi un chaos de rocs et de cailloux, aux teintes différentes. Ce paysage est donc manifestement composé de minéraux qui n'ont pas tous la même origine ni la même histoire. Ces archives doivent donc abriter de précieux renseignements sur les événements géologiques du lointain passé de Mars, à l'époque où l'eau ruisselait sous le soleil.

Pour assurer le spectacle pour les Terriens, si ce n'est pour les Martiens, la Nasa a inventé un nouveau jeu : la retransmission d'une émission audio via le rover Curiosity. Hier, Charlie Bolden, l'administrateur de la Nasa, a inauguré le principe avec un discours expédié par les ondes jusque sur Mars puis retransmis vers la Terre par Curiosity. Le 21 juillet 1969, les deux astronautes d'Apollo 11Neil Armstrong et Buzz Aldrin avaient, eux, reçu un coup de téléphone du président des États-Unis, Richard Nixon... Ce soir, le spectacle sera assuré par le chanteur Will.i.am, du groupe Black Eyed Peas, dont le morceau Reach for the stars, écrit pour l'occasion, fera l'aller et retour entre la Terre et Mars.

Cela vous intéressera aussi