Sciences

2 ans après la tragédie de Columbia, la Nasa retourne à l'assaut de l'espace

ActualitéClassé sous :Astronautique , columbia , return to flight

-

Le décollage de Discovery depuis Cap Canaveral, le mercredi 13 juillet prochain, est considéré par beaucoup de techniciens et d'ingénieurs comme un second vol inaugural de la navette spatiale américaine.

La navette spatiale Discovery

L'évènement sera suivi en direct sur Futura-Sciences dès 21H30. Retrouvez d'ores et déjà dans notre console de direct toutes les dernières nouvelles...

> Accès au direct

Le 1er février 2003, après pourtant plus de vingt années de service, la navette Columbia révélait tragiquement un défaut majeur qui n'avait jusque-là pas pris en compte: la fragilité de sa structure au niveau du bouclier thermique, endommagé au lancement par un simple bloc de glace détaché de son réservoir ventral. Lors de cette journée funeste, pour la deuxième fois dans l'Histoire, un engin habité se désintégrait durant sa rentrée dans l'atmosphère, tuant son équipage.

Plus de deux années après la tragédie, la Nasa estime avoir remédié non seulement à la cause directe de l'accident, mais aussi à de nombreuses manquements organisationnels ou négligences qui ont, de près ou de loin, contribué à la mise en place des circonstances qui l'ont rendu possible.

La navette Columbia se désintégrant dans le ciel du Texas.

Le gros réservoir ventral a été revu. L'isolant thermique, qui avait été progressivement allégé au cours des missions (dont une couche de renforcement de 270 kg, jugée inutile), est maintenant parcouru de dispositifs de chauffage destinés à minimiser la formation de givre. Il est aussi conçu de façon à ne pas pouvoir produire de débris de taille susceptible de provoquer des dommages à la navette. Celle-ci a aussi subi d'importantes modifications, notamment du bord d'attaque de ses ailes, recouvertes d'un nouveau matériau ignifuge de caractéristiques équivalentes au composé carbone-carbone précédemment utilisé, mais renforcé contre les chocs mécaniques. De plus, deux kits de réparation seront embarqués et expérimentés dans l'espace sur des échantillons de bouclier thermique, lesquels seront expertisés à leur retour sur Terre.

Au niveau administratif, plusieurs manquements ont été épinglés et traités. La commission d'enquête constituée au lendemain de l'accident de Columbia avait pointé du doigt différentes "causes organisationnelles de cet accident, ancrées dans l'histoire et la culture du programme de la navette spatiale", citant entre autres "les ressources limitées, les priorités fluctuantes, les pressions au lancement, la fausse perception de la navette considérée comme opérationnelle plutôt qu'expérimentale, et le manque de vision nationale en faveur des vols spatiaux habités".

Aujourd'hui, la Nasa n'a plus droit à l'erreur. Cette mission STS-114 revêt donc une importance toute particulière, et nous vous invitons déjà à assister en direct sur ce site au lancement et à la mise en orbite de cet engin spatial vénérable (Discovery a été mise en service en 1984), qui emporte tous les espoirs - et toutes les craintes - des responsables du programme spatial américain.

Cela vous intéressera aussi