Image en fausses couleurs de Cérès. Acquise depuis une altitude de 4.400 kilomètres, elle renseigne les scientifiques sur les différents composants de la surface de cette planète naine. Cette couleur bleue est généralement associée à des matériaux brillants, comme des sulfates. Plus de 130 autres endroits de ce type ont été recensés sur cette planète naine. © Nasa, JPL-Caltech, UCLA, MPS, DLR, IDA

Sciences

La sonde Dawn ne quittera pas la passionnante Cérès

ActualitéClassé sous :astéroïde , Dawn , Nasa

La Nasa vient d'annoncer l'avenir de deux missions : Dawn et New Horizons. La sonde, qui tourne autour de la planète naine Cérès après avoir orbiter autour de l'astéroïde Vesta, aurait pu poursuivre son chemin et partir visiter un astéroïde, comme certains le souhaitaient. Mais, finalement, elle restera autour de Cérès pour l'accompagner jusqu'à son périhélie. Quant à New Horizons, après son brillant survol de Pluton en juillet 2015, elle peut continuer son long voyage, jusque vers l'astéroïde 2014 MU69.

Lancée en septembre 2007, la sonde Dawn a rejoint l'astéroïde Vesta en juillet 2011 et a séjourné en orbite jusqu'en septembre 2012. Elle a ensuite allumé ses moteurs ioniques pour continuer son périple et aller s'installer autour de Cérès, en mars 2015. Depuis, la connaissance de la planète naine la plus petite du Système solaire connue à ce jour a considérablement progressé, et a montré tout l'intérêt d'étudier ce genre de corps.

Alors que la mission de cette sonde s'est achevée le 30 juin, plusieurs des chercheurs qui en ont la charge, dont Carol Raymond, une des responsables scientifiques, ont souhaité que Dawn quitte Cérès à destination d'un autre astéroïde. « Je pense que avons obtenu tellement d'informations que les connaissances supplémentaires que nous pourrions acquérir dans le futur ne sont peut-être pas aussi vastes qu'initialement pensé », argumentait Carol Raymond. Mais ce n'est pas l'avis de la Nasa qui préfère que la sonde reste en orbite plutôt que de risquer un nouveau long voyage.

Pas de troisième cible pour Dawn. Alors que l'équipe scientifique du projet souhaitait envoyer la sonde Dawn à destination de 145 Adeona, la Nasa a dit non. © Nasa, JPL-Caltech

New Horizons vise un astéroïde

L'équipe scientifique de Dawn s'était préparée à cette éventualité en réalisant des économies sur la consommation de l'hydrazine utilisée pour propulser et orienter la sonde. Aujourd'hui, le satellite a terminé sa mission primaire avec un excédent d'hydrazine qui lui aurait permis d'atteindre en mai 2019 l'astéroïde 145 Adeona, un corps de 150 mètres de long.

Pour justifier la décision de la Nasa, Jim Green, le directeur du département des sciences planétaires à la Nasa a déclaré que la « surveillance à long terme de Cérès, en particulier alors qu'elle se rapproche de son périhélie, c'est-à-dire de son point le plus proche au Soleil, a le potentiel de fournir des découvertes scientifiques bien plus importantes qu'un survol de l'astéroïde 145 Adeona ».

Pour autant, bien sûr, la Nasa ne se désintéresse pas de ces objets primitifs. Dans le même temps, elle autorisait la sonde New Horizons à rejoindre 2014 MU69 en janvier 2019. Ce petit objet de la ceinture de Kuiper devrait fournir de nouveaux indices sur l'histoire de la formation des planètes et du Système solaire.

Comme pour Dawn, l'équipe scientifique du projet s'était préparée à cette éventualité. En effet, comme cet objet n'était pas sur la trajectoire de New Horizons après son survol de Pluton en juillet 2015, quatre corrections étaient nécessaires pour mettre la sonde sur la bonne route. Elles ont été réalisées les 22, 25 et 28 octobre et le 4 novembre 2015. Ainsi déroutée, New Horizons devrait atteindre 2014 MU69 le premier janvier 2019, un objet inconnu lors du lancement de la sonde en janvier 2006.

Cela vous intéressera aussi

New Horizons capture des images de Pluton ultra-détaillées  Ces images sont les plus détaillées jamais prises de Pluton. Elles font partie d’une séquence capturée par New Horizons lors du survol de la planète naine le 14 juillet 2015. Découvrez-les, assemblées par les scientifiques de la Nasa, au cours de cette vidéo. 

À voir aussi :