Ce week-end, le centre Dryden de la NASA doit tester en vol captif le second prototype sans pilote de l'avion expérimental hypersonique X-43A qui s'inscrit dans le programme Hyper X.
Cela vous intéressera aussi

L'avion puise son carburant directement dans l'atmosphère

Ce programme de la NASANASA vise à mettre au point le premier engin hypersonique propulsé par un scramjetscramjet (Supersonic CombustibleCombustible Ramjet). C'est-à-dire un statoréacteurstatoréacteur à combustioncombustion supersonique capable de puiser l'oxygèneoxygène nécessaire à sa combustion non pas dans des réservoirs mais directement dans l'atmosphère. Ces recherches visent à développer des engins spatiaux réutilisables plus gros et plus légers, capables d'aller-retour dans l'espace et disposant d'une capacité d'emport importante.

Au cours de cet essai, l'avion sans pilote doit grimper à quelque 30 km d'altitude et atteindre Mach 7, soit 7 fois la vitesse du sonvitesse du son. Cet avion ne décollera pas depuis le sol. Il utilisera un B-52 de Boeing et sera propulsé par une version modifiée de la fusée PegasusPegasus d'Orbital Sciences Corp avant d'utiliser son 'scramjet'.

Le troisième essai est d'ores et déjà prévu en février 2004

Selon les résultats de l'expertise des données du vol en mode captif, un lancement de l'ensemble X-43A pourrait s'envisager pour février. Cet ensemble consiste en un avion hypersonique X-43A monté sur un propulseurpropulseur Pegasus modifié, le tout étant lancé depuis un avion porteur B-52 à 12200 mètres d'altitude.

Le X-43A est monté sur une fusée Pegasus. L'ensemble prend place sous l'aile d'un B-52. Crédit NASA

Le X-43A est monté sur une fusée Pegasus. L'ensemble prend place sous l'aile d'un B-52. Crédit NASA

La fusée accélérera jusqu'à mach 7 à environ 29000 mètres jusqu'à l'extinctionextinction de son moteur. Le X-43A se séparera ensuite et prendra son autonomie, poursuivant son vol sur une trajectoire préprogrammée et atteignant la vitesse prodigieuse de 10 fois celle du son (Mach 10).

La première tentative a été un échec

En juin 2001, la fusée Pegasus transportant le premier exemplaire de l'avion hypersonique X-43X-43 a rencontré un problème technique suffisamment important pour détruire en plein vol le lanceur, empêchant la première tentative de record de vitesse pour un engin mû par un moteur à réaction atmosphérique. Cependant, on ne peut pas parler d'échec du X-43, celui-ci n'ayant pas encore pris son autonomieautonomie au moment de l'accidentaccident.

CARACTERISTIQUES DU X-43A

Longueur : 3,6 m
Envergure : 1,5 m
Poids : 1.230 kgkg
Matériaux : alliagealliage de carbonecarbone (fuselagefuselage), tungstènetungstène (neznez), alliage d'acieracier (ailes et surfaces mobiles)

PERFORMANCES

Vitesse maximale : environ Mach 10 (11.000 km/h)