Sciences

Solar Impulse vole vers un nouveau record du monde (MAJ)

ActualitéClassé sous :aéronautique , avion , avion solaire

-

(MAJ) Solar Impulse vole vers un nouveau record du monde

Le 3 mai 2013, l'avion solaire Solar Impulse a été photographié dans les airs tandis qu'il se rendait à Phoenix (Arizona). Durant ce vol, l'engin a atteint une altitude maximale de 6.400 m. © Solar Impulse, Merz, Rezo.ch

Solar Impulse s'est posé sans encombre à l'aéroport international de Dallas-Fort Worth (Texas) ce 23 mai à 8 h 08, soit après 18 heures et 21 minutes de vol. André Borschberg, qui ne disposait pas d'un pilote automatique dans son engin, a battu le record du plus long vol en distance absolue réalisé avec un avion solaire : 1.541 km. Cet exploit doit maintenant être homologué par la National Aeronautics Association, puis par la Fédération aéronautique internationale (FAI).

Solar Impulse lors de son atterrissage de nuit à l’aéroport international de Dallas-Fort Worth ce 23 mai. L'opération a été délicate en raison des forts vents qui soufflaient sur la zone. © Solar Impulse, Revillard, Rezo.ch

-----------------

Article initial paru le 22 / 05 / 2013 à 15 h 41

Voilà qui est fait, Solar Impulse vient de décoller de Phoenix, en Arizona, pour rejoindre Dallas, au Texas. Son pilote, André Borschberg, compte ainsi boucler une nouvelle étape de la première traversée des États-Unis par un avion solaire. Au passage, le record du monde de la plus longue distance parcourue par un tel engin devrait être battu. Cette épopée est à suivre en direct.

L'avion solaire Solar Impulse s'est lancé le 3 mai dernier dans une traversée historique des États-Unis d'ouest en est. Lors de sa première étape, le HB-SIA a décollé de l'aérodrome de Moffett à Mountain View (San Francisco, Californie) avec Bertrand Piccard aux commandes, pour rejoindre l'aéroport international Sky Harbor de Phoenix (Arizona). Les 1.203 km du vol ont été parcourus en 18 heures et 18 minutes, à la vitesse moyenne par rapport au sol de 65,5 km/h. Rappelons que l'avion peut voler de nuit grâce à des batteries (poids total de 400 kg) qui stockent en journée l'énergie produite par les 11.628 cellules photovoltaïques intégrées dans ses ailes.

L'accueil fait à l'avion et à son équipe durant l'escale en Arizona a été chaleureux, mais Solar Impulse doit maintenant reprendre la route. André Borschberg a donc décollé ce 22 mai à 13 h 47 (heure française), avec l'aéroport international de Dallas-Fort Worth (Texas) comme point de mire. Si tout se passe bien, il devrait y arriver le 23 mai vers 8 h 00 (heure française). Le HB-SIA aura alors battu un nouveau record du monde : celui du plus long vol en distance absolue jamais réalisé par un aéronef solaire, soit 1.397 km. Avant ce périple aux États-Unis, un précédent record de 1.116 km avait été établi lors d'un vol entre Payerne (Suisse) et Madrid (Espagne), en mai 2012. 

Itinéraire prévu pour la traversée des États-Unis par l'avion solaire Solar Impulse. La première étape (en bleu et auréolée de blanc) a été réalisée entre le 3 et le 4 mai 2013. © Solar Impulse

Un nouveau vol de Solar Impulse à suivre en direct

L'avion HB-SIA est étonnant à plus d'un titre. Par exemple, il possède l'envergure d'un Boeing 747-400 (soit environ 64 m), tout en ne pesant que 1.600 kg, soit le poids d'une grosse voiture. Les cellules solaires en silicium monocristallin sont réparties sur la face supérieure des ailes, soit sur une surface de 200 m2. Enfin, malgré ses dimensions, Solar Impulse décolle à 44 km/h, sachant que sa vitesse moyenne de croisière est de 70 km/h.

Durant son voyage actuel, le HB-SIA va survoler le Nouveau-Mexique et ses spectaculaires paysages désertiques. Il passera notamment au-dessus du site de Roswell, là où Felix Baumgartner a effectué son saut stratosphérique dans le cadre du projet Red Bull Stratos. Puis, il prendra la direction de Hobbs, et s'approchera de Dallas en passant par Abilene (ces deux dernières villes étant situées au Texas). Après cette nouvelle escale, Bertrand Piccard reprendra les commandes vers la fin du mois, pour emmener Solar Impulse à l'aéroport international Lambert de Saint-Louis, dans le Missouri.

Les internautes peuvent suivre ce nouveau vol en direct, en se connectant sur le site du projet.

Cela vous intéressera aussi