Santé

Sel : comment réduire sa consommation ?

Question/RéponseClassé sous :Nutrition , consommation de sel , sel
Inutile de saler un plat avant de l'avoir goûté ! © Phovoir

Consommé en grandes quantités, le sel est mauvais pour la santé. Florence Rossi, de l'Association française des diététiciens nutritionnistes, partage avec nous quelques astuces pour parvenir à réduire notre consommation de sel.

Comment réduire sa consommation de sel

Voici quelques conseils à suivre :

  • cuisinez ! La quantité excessive de sel ne se trouve pas dans celui que l'on ajoute. Dans 80 % des cas, le sel que nous consommons vient des plats tout préparés que nous achetons. En plus, le sel est un condiment « sournois » car il excite l'appétit. Vous vous en êtes sûrement rendu compte d'ailleurs, en mangeant des chips ou des cacahuètes... ;
  • goûtez vos plats. L'utilisation de la salière se fait bien souvent de façon mécanique, sans même que l'on ait d'abord testé la saveur du plat. Prenez les pâtes. Vous avez une folle envie de spaghettis à la bolognaise ? Si vous utilisez une sauce industrielle, sachez qu'elle est déjà salée. Inutile donc de verser du gros sel dans l'eau de cuisson de la pasta ou sur la viande hachée ;
  • prenez le temps de lire les étiquettes. « Il existe des pièges » nous dévoile encore Florence Rossi. « Souvent les teneurs de sel sont exprimées en "Sodium aux 100 grammes". Pour connaître la valeur réelle en sel, il faut multiplier ce chiffre par 3 ! Ne tombez donc pas dans le panneau. ». C'est vrai par exemple pour... les eaux gazeuses ;
  • n'oubliez pas que des produits comme les fromages ou les charcuteries contiennent « naturellement » du sel. Modérez donc votre consommation.
  • sachez enfin qu'il existe des substituts au sel. Du sel sans sodium comme le K-sel où le sodium est remplacé par du potassium, mais aussi des épices et des herbes qui vous feront découvrir des saveurs nouvelles.
Cela vous intéressera aussi