« Avoir la chair de poule » : l’expression est apparue au XVIIe siècle et nous l’employons quand nous avons froid ou que l’on ressent une vive émotion comme la peur. Mais à quoi est dû ce phénomène sur notre peau ?

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Kézako : quel effet le vent a-t-il sur la sensation de chaleur ? Si une petite brise rafraîchissante est la bienvenue en été, on s’en passerait bien en hiver. null

Quel drôle de phénomène que la chair de poule ! L'expression a d'abord été employée en médecine au XVIIe siècle en référence à la peau d'une volaille déplumée, puis elle est entrée dans le langage courant pour exprimer le froid ressenti ou une émotion comme la peur.

La chair de poule, ou piloérection, est un réflexe pilo-moteur qui fait se contracter les petits muscles érecteurs situés à la base des poils, et qui génèrent le frisson. Ce faisant, les poils se redressent, de petites bosses apparaissent à leur base : c'est la chair de poule. Ces muscles horripilateurs, également nommés « arrecteurs », dépendent du système nerveux autonome, hors du contrôle volontaire.

La chair de poule, un héritage de nos ancêtres plus poilus

La chair de poule est une réaction face au froid ou à une forte émotion. Le cerveau envoie un signal de défense pour protéger le corps d'une situation qu'il interprète comme dangereuse. En effet, les poils dressés sur la peau forment une couche isolante qui emprisonne et conserve la chaleurchaleur corporelle qui se retrouve maintenue par le duvet. Un réflexe qui remonte à la nuit des temps hérité de nos très lointains ancêtres qui avaient une pilosité bien plus importante.

Voir aussi

Pourquoi la peau est-elle sensible au froid ?

De plus, quand les poils de nos aïeux étaient dressés, ils augmentaient leur apparence, se donnaient l'airair plus imposant et plus effrayant face à de potentiels ennemis. Une manifestation que l'on retrouve chez les animaux poilus, le chienchien voit la crête de son dosdos se hérisser tout comme le chat ou le hérisson qui se métamorphosemétamorphose en boule de piquants. Étonnant !

La chair de poule chez les animaux

Si la chair de poule est chez l'homme un réflexe physiologique d'horripilation (réflexe pilo-moteur), il s'agit pour les animaux à fourrure d'un mécanisme de défense. La chaire de poule leur permet d'augmenter leur volumevolume et de paraître donc plus gros qu'ils ne le sont aux yeuxyeux de leurs ennemis qui sont alors intimidés. La chair peut servir notamment d'avertissement et défense notamment aux chats ou aux hérissons.