Les glaces et les boissons froides procurent une sensation de fraîcheur très provisoire. © rh2010, Adobe Stock
Santé

Les glaces et boissons froides sont-elles vraiment rafraîchissantes ?

Question/RéponseClassé sous :Alimentation , Été , rafraîchissement

De quoi a-t-on envie lorsqu'il fait très chaud ? D'un cocktail rempli de glaçons ou d'une bonne glace à la fraise. Mais l'effet rafraîchissant de ces aliments est-il réel et durable ?

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Faut-il vraiment attendre 3 heures après avoir mangé pour se baigner ?  Selon la croyance populaire, il est dangereux de se baigner directement après le déjeuner, car cela augmenterait le risque d’hydrocution et donc de noyade. 

Quand il fait très chaud, chacun apprécie de déguster une bonne glace ou de se désaltérer avec un verre de soda rempli de glaçons. Mais ces gourmandises sucrées procurent-elles un réel rafraîchissement à notre organisme ? Au premier abord, il semble logique que l'introduction de quelque chose de froid dans notre corps contribue à faire redescendre notre température interne. Malheureusement, cet effet provisoire est très vite remplacé par la chaleur générée par la digestion, atteste Peter Poortvliet, chercheur en physiologie à l'université du Queensland en Australie. « Une petite quantité de liquide perdra assez rapidement son effet rafraîchissant en étant réchauffée par les organes environnants, et l'ingestion d'une grande quantité de liquide froid entraîna un ralentissement de la circulation sanguine, rendant le transport de la chaleur moins efficace ».

Les boissons froides ralentissent la transpiration

Pourtant, l'effet rafraîchissant des boissons froides semble bien réel. Mais celui-ci s'explique plutôt par la réhydratation qu'elles procurent : en intégrant plus d'eau, on aura tendance à plus transpirer, ce qui refroidit le corps par évapotranspiration. Lorsqu'il fait très chaud, on peut ainsi perdre jusqu'à un litre d'eau par jour qu'il faut absolument compenser pour maintenir ce mécanisme de refroidissement.

Étonnamment, les boissons chaudes contribuent à cet effet rafraîchissant en augmentant la température corporelle, ce qui va donner le signal d'augmenter la transpiration. Une étude de 2012 montre ainsi que la chaleur accumulée dans le corps est moindre lorsqu'on boit de l'eau à 50 °C qu'avec de l'eau à 1,5 ou 10 °C. La perte de chaleur est également moindre en buvant un liquide froid. Lors des fortes chaleurs, le plus important reste toutefois de bien s’hydrater. Si, pour cela, vous préférez une boisson glacée à un thé chaud, inutile de se priver.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !