Santé

Le lavash, ce pain que le Moyen-Orient s’arrache

Diaporama - Le tour du monde des pains, entre saveurs et bienfaits santé
PhotoClassé sous :Santé , arbre à pain , pain
Le lavash, ce pain que le Moyen-Orient s’arrache
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

L’Arménie est une ancienne république soviétique. Le pays abrite surtout l’une des premières civilisations chrétiennes. Et il est marqué par une forte volonté de conserver son identité au fil du temps. Le lavash — un pain apprécié dans tout le Moyen-Orient — en constitue un bel exemple.

Depuis 2014, ce pain est inscrit au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité comme un pain traditionnel faisant partie intégrante de la cuisine arménienne. Sa préparation demande un savoir-faire spécifique. Car même si la pâte n’est composée que de farine de blé et d’eau, une fois étalée en une forme ovale, elle est déposée, à des fins de cuisson, contre la paroi d’un four traditionnel en argile creusé dans le sol, le tandoor. Pas plus d’une minute.

Le lavash se mange frais, en accompagnement de fromages ou de salades, mais peut aussi se conserver jusqu’à six mois. Placé sur les épaules de mariés, il leur promet fertilité et prospérité.

© bisa2bisa, Fotolia et Vigen Hakhverdyan, Wikimedia Commons, CC by-SA 3.0 ; magdal3na, Fotolia