Cela vous intéressera aussi

La leishmanioseleishmaniose viscérale est une forme de leishmaniose rare chez l'humain, elle concerne surtout des personnes aux défenses immunitaires amoindries. Selon l'OMSOMS, le risque de développer la leishmaniose viscérale est jusqu'à 2.320 fois plus élevé lorsqu'un patient est infecté par le VIH, le virusvirus du SidaSida.

Symptômes de la leishmaniose viscérale

Elle se manifeste par l'apparition d'une fièvrefièvre irrégulière, comprise généralement entre 37,8 °C et 38,5 °C. Elle s'accompagne d'une splénomégalie (dilatationdilatation de la raterate), d'une hépatomégalie (dilatation du foiefoie) et d'un amaigrissement général. Elle est mortelle si elle n'est pas traitée et ferait 50.000 victimes chaque année.

Traitement de la leishmaniose viscérale

On traite la leishmaniose viscérale à l'aide de plusieurs médicaments. Les plus courants restent les dérivés de l'antimoineantimoine, mais ils pourraient être dépassés par un principe actifprincipe actif récent : la miltéfosine, dont l'efficacité serait supérieure.