Tech

Tellurure d'antimoine : la mémoire Flash de demain selon Philips

ActualitéClassé sous :informatique , tellurure d'antimoine , mémoire

Philips a dévoilé une nouvelle technologie qui pourrait être utilisée par une nouvelle génération de chips mémoires. Cette mémoire qui utilise des impulsions électriques pour réarranger des atomes pourrait notamment remplacer la célèbre mémoire Flash.

L'avantage de cette nouvelle technologie qui repose sur un matériau appelé tellurure d'antimoine (à vos souhaits !) réside dans le fait qu'elle peut limiter de façon très importante les pertes d'électrons liées aux changements d'états de la mémoire. Philips annonce que cette technologie pourrait offrir des chips mémoires moins chers, plus performants et moins gourmands en énergie.

En effet, contrairement aux oxydes de minéraux très coûteux utilisés dans la mémoire Flash, le tellurure d'antimoine serait bon marché et facile à exploiter. De plus, cette technologie pourrait supporter une miniaturisation pouvant aller jusqu'à 10 nanomètres là où la mémoire Flash se limite pour le moment aux 65 nanomètres.

Certains problèmes techniques doivent toutefois encore être résolus avant que cette nouvelle mémoire ne puisse être exploitée. Cependant, si Philips arrive à surmonter ces obstacles, la plupart des scientifiques et analystes sont d'accords pour affirmer que la firme néerlandaise aura alors la main mise sur la mémoire Flash de demain.

Cela vous intéressera aussi