Un bouton de fièvre est une manifestation d’une crise d’herpès, une affection virale de la peau ou des muqueuses caractérisée par une éruption aiguë de boutons groupés. En dehors des antiviraux prescrits par la médecine conventionnelle, il serait possible d’atténuer ces manifestations grâce à des plantes, parmi lesquelles la camomille romaine. Mais est-ce vraiment efficace ?
Cela vous intéressera aussi

La camomille romainecamomille romaine est une plante aux propriétés anti-inflammatoiresanti-inflammatoires. Son efficacité contre les boutons de fièvrefièvre n'a pas été en soi validée scientifiquement mais des chercheurs allemands ont présenté une étude en la matièrematière au congrès de l'American Society for Microbiology et ont étudié in vitro l'action de plusieurs huiles notamment d'anis, de citron et de camomille.

Huile et fleurs de camomille

De toutes ces substances, l'huile de camomille s'est révélée la plus efficace contre le virusvirus causant l'herpèsherpès labial. Théoriquement, elle apaiserait et aiderait à assécher le bouton de fièvre. Théoriquement, car les chercheurs ne l'ont pas directement testée en applicationapplication cutanée. Ils estiment néanmoins que la camomille n'aurait sans doute aucun effet irritant et pourrait donc être appliquée sur les lèvres. Pourquoi donc ne pas la tester ?

L'huile de camomille se trouve dans le commerce ou sur InternetInternet. D'autres recettes recommandent l'utilisation d'un cataplasmecataplasme. Pour le réaliser, faites sécher et hachez finement des fleurs de camomille. Mélangez-les à de l'eau tiède jusqu'à obtention d'une pâte et posez sur l'éruption herpétique au plus tôt, dès l'apparition des tout premiers symptômessymptômes. Laissez en place quelques minutes. Renouvelez l'opération plusieurs fois par jour jusqu'à la disparition des boutons.

L'herpès, une infection contagieuse

En l'absence de traitement, l'éruption d'herpès disparaît en une dizaine de jours. Très contagieuse, il est important d'éviter de toucher les vésicules. Par ailleurs lavez-vous régulièrement les mains. Evitez également de vous occuper d'un bébé pendant la crise. Enfin, ne partagez pas vos couverts et vos serviettes de bain et gants de toilettes pendant la crise.

Sources :

  • The American Society for Microbiology's 46th Annual Interscience Conference on Antimicrobial Agents and Chemotherapy, San Francisco, Sept. 27-30, 2006 ;
  • The Linus Pauling Institute : Tea TreesTea Trees and Their Therapeutic Properties.