Une courbature est une douleur différée qui apparaît après un effort. © dalaprod, Fotolia

Santé

Courbature

DéfinitionClassé sous :médecine , courbature , Sport

Une courbature est une douleur musculaire qui peut se manifester :

  • après un effort prolongé, dans les 12 à 48 heures, en général lorsque l'organisme n'a pas l'habitude de l'exercice pratiqué. Ces courbatures s'estompent progressivement dans la semaine suivant l'effort ;
  • après une immobilité dans une position inconfortable;
  • comme symptôme d'une maladie : syndrome grippal, chikungunya, dengue...

La courbature est due aux microtraumatismes ou microlésions des fibres musculaires, ce qui déclenche une réaction inflammatoire et des douleurs. Contrairement à une idée reçue, les courbatures ne sont pas dues à l'accumulation d'acide lactique dans le muscle. La contraction musculaire nécessite l'hydrolyse de molécules d'ATP pour fournir de l'énergie. Lors d'un exercice intense et long, une des voies utilisées pour fabriquer de l'ATP est la glycogénolyse anaérobie qui en contrepartie produit du lactate qui s'accumule dans le cytoplasme. Ce lactate sera oxydé ou servira à reconstituer les réserves de glycogène. Les courbatures n'ont aucun lien avec l'accumulation de lactate dans le muscle.

Prévenir et soigner les courbatures

Les courbatures sont gênantes au quotidien et peuvent rendre plus difficiles certaines activités. Mieux vaut donc les éviter ! Voici quelques conseils :

  • si vous n'avez pas fait d'exercice depuis longtemps, commencez par une activité modérée comme la marche, et évitez de ne solliciter qu'un type de muscle (par exemple la musculation) ;
  • augmentez progressivement l'intensivité de l'exercice ;
  • faites un échauffement d'une dizaine de minutes avant de commencer une séance de sport ;
  • une fois votre sport terminé, marchez et étirez-vous pendant une dizaine de minutes ;
  • buvez de l'eau avant, pendant et après l'effort.

Si les courbatures persistent malgré tout, vous pouvez les soulager en prenant un bain, en vous massant, en appliquant des préparations qui soulagent les douleurs musculaires. Demandez conseil à votre pharmacien.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

L’opiorphine, le nouvel antidouleur pour remplacer la morphine ?  La prise en charge de la douleur fait partie du traitement des maladies. À ce jour, dans les cas de douleurs sévères, la seule solution est d’utiliser la morphine mais au prix de nombreux et importants effets secondaires. L’opiorphine pourrait avoir les mêmes vertus analgésiques que la morphine mais sans ses effets délétères pour le patient. L’Institut Pasteur a interviewé Catherine Rougeot, chef du laboratoire de Pharmacologie des régulations neuro-endocrines, afin d’en savoir plus sur le sujet.