La péricardite est l’inflammation de l’enveloppe cardiaque. © Rasi, Adobe Stock
Santé

Péricardite : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :coeur , maladie , péricardite

La péricardite est une inflammation du péricarde, l'enveloppe qui entoure le cœur. Ce dernier est composé de deux feuillets séparés par une cavité contenant un liquide lubrifiant qui leur permet de glisser l'un sur l'autre afin de faciliter les mouvement du cœur. Lors de la péricardite, cette membrane est enflammée, ce qui entraîne des douleurs thoraciques et un épanchement de liquide entre les feuillets.

Symptômes de la péricardite

Le principale symptôme de la péricardite est une douleur thoracique, semblable à celle de l'infarctus du myocarde, avec lequel elle peut être confondue. Néanmoins, cette douleur est augmentée à l'inspiration, la déglutition et la position couchée. Elle est à l'inverse soulagée par la position assise et penchée en avant. D'autres symptômes sont parfois présents : dyspnée, fièvre, toux sèche, frissons.

L'épanchement liquidien est le plus souvent indolore, mais il peut assourdir les battements du cœur. Un épanchement important et rapide peut entraîner une tamponnade cardiaque, aboutissant à un affaiblissement du débit du cœur.

Causes de la péricardite

La péricardite aiguë est le plus souvent d'origine virale ou idiopathique (sans cause identifiée). Plus rarement, elle peut faire suite à une infection bactérienne, notamment à la suite d'une opération de chirurgie cardiaque. La péricardite peut également faire suite à un infarctus du myocarde (10 à 15 % des cas). Une péricardite chronique (plus de 6 mois) avec un important épanchement est le plus souvent dû à des métastases tumorales.

Diagnostic de la péricardite

Le diagnostic repose sur les symptômes, un frottement péricardique à l'auscultation (bruit superficiel et intermittent à 3 temps, ou systolique et diastolique), des anomalies à l'ECG (électrocardiogramme). Une échographie cardiaque montrant un épanchement péricardique permet de confirmer le diagnostic.

Traitement de la péricardite

Le traitement est adapté selon la cause, mais dans les péricardites aiguës bénignes, il repose sur les anti-inflammatoires (AINS). La durée du traitement est variable mais les patients répondent en général en une semaine.

L'hospitalisation est justifiée en cas de récidive après un premier épisode de péricardite, ou si le patient ne répond pas aux AINS. Une péricardiocentèse (drainage du liquide péricardique) peut s'avérer nécessaire en cas de tamponnade cardiaque afin d'éviter une accumulation de sang dans le cœur. Cette opération est toutefois à réserver aux urgences car elle est très risquée et très douloureuse.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Vidéo : le fonctionnement d'une échographie  L’échographie permet de visualiser l’intérieur du corps humain de façon non invasive. Elle utilise des ultrasons afin d’y parvenir. Unisciel et l’université de Lille 1 nous en disent plus durant cet épisode de Kézako. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !