La plupart des gens savent que les sodas ne sont pas bons pour la santé. Aujourd’hui, une étude révèle que les jus de fruits ne seraient guère meilleurs. © denio109, Fotolia

Santé

Les jus de fruits aussi peuvent augmenter le risque de mort prématurée

ActualitéClassé sous :vie , jus de fruit , jus de légume

Boire des sodas, ce n'est pas bon pour la santé. C'est un fait établi. Ce qui l'est peut-être moins, c'est que boire des jus de fruits pourrait également mettre notre santé en danger. C'est du moins ce que conclut une récente étude.

Aux États-Unis, la moitié de la population déclare consommer au moins une boisson sucrée par jour. Et les efforts visant à modifier ces habitudes de consommation portent essentiellement sur les enfants et les sodas. Mais une étude réalisée par des chercheurs de l'université de Harvard (États-Unis) suggère aujourd'hui que les adultes devraient également être visés. Tout comme les jus de fruits.

En effet, les sucres présents dans les jus - même s'ils sont à 100 % naturels - ressemblent beaucoup aux sucres que l'industrie ajoute en masse aux sodas. Et les analyses des données de santé de plus de 13.000 Américains semblent montrer qu'une surconsommation de jus de fruits peut mener à une augmentation du risque de mort prématurée de 9 à 42 %.

Les jus de fruits jouissent d’une image saine. Pourtant, des travaux montrent qu’ils pourraient, tout comme les sodas, nuire à notre santé. © silviarita, Pixabay License

Rien de tel… que l’eau !

Ainsi les chercheurs associent les jus de fruits - même s'ils restent moins délétères, grâce notamment aux nutriments qu'ils renferment - à un risque accru de développer un diabète ou une maladie cardiaque. « Les jus de fruits, mais pas les fruits entiers », précise Marte Guasch-Ferré, chercheur à l'université de Havard. Les nutritionnistes recommandent d'ailleurs de ne pas consommer plus de 20 centilitres de jus de fruits par jour.

Les smoothies à base de fruits sont, quant à eux, généralement très caloriques. Les jus de légumes sont plus intéressants de ce point de vue, mais souvent riches en sel. « Pour ce que nous en savons aujourd'hui, l'eau reste la boisson idéale. Et pour remplacer les boissons sucrées, mieux vaut opter pour du thé ou du café... sans sucre ni lait », conclut Marte Guasch-Ferré

Pour en savoir plus

Les jus 100 % naturels protègent notre santé

Selon une étude britannique publiée dans l'International Journal of Food Science and Nutrition, les jus de fruits et de légumes 100 % naturels peuvent contribuer à réduire les facteurs de risque du cancer et de l'insuffisance coronarienne.

Article de CORDIS Nouvelles paru le 10/02/2007

Cette conclusion résulte d'une étude visant à remettre en question l'opinion traditionnelle selon laquelle les jus et les boissons fouettées 100 % naturels jouent un rôle moindre dans la réduction du risque de cancer et de maladie cardiovasculaire que les fruits et les légumes entiers.

L'étude menée par une équipe de chercheurs britanniques révèle ainsi que les jus réduisent tout aussi efficacement que les fruits et les légumes entiers le risque de maladie.

Après avoir analysé diverses études portant sur la réduction du risque liée aux effets des fibres et des antioxydantsles chercheurs sont arrivés à la conclusion que l'effet bénéfique des fruits et des légumes ne provient pas seulement des fibres, mais également des antioxydants présents aussi bien dans les jus que dans les fruits et les légumes entiers.

« Il n'existe aucune preuve que les jus de fruits et de légumes 100 % naturels sont moins efficaces que les fruits et les légumes entiers en termes de prévention du cancer et de l'insuffisance coronarienne », peut-on lire dans l'analyse documentaire 2006.

Les chercheurs estiment en outre qu'il est « injustifié » d'attribuer aux jus des qualités nutritionnelles inférieures à celles des fruits et des légumes entiers dans la prévention du développement des maladies chroniques, et qu'il convient dès lors de revoir les politiques suggérant le contraire.

Les auteurs du document « Can pure fruit and vegetable juices protect against cancer and cardiovascular disease, too? A review of the evidence » (Les jus de fruits et de légumes 100 % naturels peuvent-ils aussi protéger contre le cancer et les maladies cardiovasculaires? Une analyse des éléments de preuve) estiment qu'il est nécessaire de réaliser d'autres études dans certains domaines afin d'étayer leurs résultats.

« Bien que cette analyse documentaire indépendante ne soit pas axée sur un jus 100 % naturel en particulier, elle contribue largement à démontrer que les jus de fruits et de légumes jouent un rôle important dans la réduction du risque de développer diverses maladies, notamment le cancer et les maladies cardiovasculaires », a déclaré Sue Taylor, directrice régionale de la Juice Products Association, une organisation à but non lucratif indépendante de cette étude.

Elle a ajouté que l'alimentation des enfants et des adultes devrait comporter des quantités suffisantes de jus, conformément aux directives établies par des autorités sanitaires de premier plan.

Mme Taylor a également cité une vaste étude épidémiologique, publiée dans le numéro de septembre 2006 du Journal of Medicine, qui révèle que la consommation de divers jus de fruits et de légumes 100 % naturels permet de réduire le risque de développer la maladie d'Alzheimer. L'étude indique que la consommation d'au moins trois jus de fruits et de légumes par semaine réduit de 76 % le risque de développer cette maladie, par rapport à une consommation de moins d'une fois par semaine.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi