Deux chercheurs australiens ont été récompensés par le prix Nobel de médecine et physiologie 2005 pour avoir établi que la cause des ulcères de l'estomac était une bactérie, Helicobacter pylori.
Cela vous intéressera aussi

Dans les années 80, ces deux chercheurs ont établi sans le moindre doute que la bactériebactérie Helicobacter pylori était responsable de l'ulcère de l'estomacestomac. De plus ils ont montré que les ulcères pouvaient être soignés en tuant la bactérie grâce à une antibiothérapie. Ceci représentait une grande avancée puisque jusqu'alors les ulcères étaient considérés comme étant incurables et liés à l'acidité de l'estomac.

Comme souvent, leur découverte s'est heurtée à la communauté médicale très septique devant ces résultats. En effet, en découvrant Helicobacter pylori, ils remettaient en cause le dogme selon lequel les ulcères étaient liés au mode de vie et au stressstress. Ils se sont aussi heurtés au marché très lucratif des médicaments anti-ulcères, qui en fait ne faisaient que disparaître les symptômessymptômes sans soigner le mal.

Robin Warren a le premier découvert une bactérie étrange colonisant fréquemment la partie inférieure de l'estomac de patients atteints d'ulcères. De plus la bactérie se retrouvait toujours proche des foyersfoyers d'inflammationsinflammations. Cette découverte était en soit un grand pas, puisque, à l'époque il était admis que les bactéries ne pouvaient pas se développer à cause de la forte acidité de l'estomac.

Barry Marshall s'est intéressé aux travaux de Warren et ils ont initié tous les deux une étude de biopsiesbiopsies de 100 patients. Celle-ci a permis d'apprendre comment cultiver la bactérie en laboratoire. Ils ont alors nommé cette espèceespèce Helicobacter pylori. Ils ont aussi établi que la bactérie était toujours présente chez les patients souffrant d'inflammation gastriquegastrique, d'ulcères du duodénumduodénum, ou de l'estomac. Pour prouver leur hypothèse, Marshall s'est infecté lui-même avec la bactérie en 1985 avant de se soigner par des antibiotiquesantibiotiques.

Maintenant il est admis que Helicobacter pylori est responsable de plus de 90% des ulcères du duodénum et de plus de 80% des ulcères de l'estomac. Il est aussi envisagé que cette bactérie puisse être responsable d'autres maladies telles que la maladie de Crohnmaladie de Crohn ou dans certaines maladies cardiaques coronaires.