Vous buvez votre café avant votre petit-déjeuner ? À l'occasion de la Journée internationale du café, des chercheurs anglais publient une étude qui montre que ce rituel dérègle le métabolisme du glucose. 

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le café, un véritable allié pour la santé Le café est la boisson la plus consommée dans le monde après l’eau. Il s’en boit 2,3 millions null

Pour nombre d'entre nous, prendre un café bien serré est souvent le premier geste réalisé après le réveil, surtout après une mauvaise nuit. Pourtant, des chercheurs de l’université de Bath, en Angleterre, indiquent que cette habitude peut avoir des conséquences néfastes sur la glycémie, le taux de glucoseglucose dans le sang. Selon eux, il vaudrait mieux prendre son café après le petit-déjeuner, plutôt qu'avant.

Le graphique du haut montre la concentration plasmatique de glucose en fonction du temps pour les trois groupes. Le triangle représente le groupe ayant pris un café avant la boisson sucrée. Les concentrations de glucose sont significativement supérieures au contrôle. Le graphique du bas montre la même chose mais pour la concentration d'insuline dans le plasma. © Harry Smith et al. <em>British Journal of Nutrition</em>
Le graphique du haut montre la concentration plasmatique de glucose en fonction du temps pour les trois groupes. Le triangle représente le groupe ayant pris un café avant la boisson sucrée. Les concentrations de glucose sont significativement supérieures au contrôle. Le graphique du bas montre la même chose mais pour la concentration d'insuline dans le plasma. © Harry Smith et al. British Journal of Nutrition

Prendre son café avant ou après le petit-déjeuner ?

Les scientifiques ont réalisé leur expérience sur 29 adultes, plutôt jeunes, puisque la moyenne d'âge du groupe est de 21 ans. Les participants ont été séparés en trois groupes :

  • les participants ont vécu une nuit pleine, de 23 heures à 7 heures. Au réveil, ils ont consommé une boisson sucrée (test de tolérance au glucose) ;
  • les participants ont vécu une nuit agitée, avec un sommeilsommeil interrompu toutes les heures pendant 5 minutes. Au réveil, ils ont consommé la même boisson sucrée ;
  • les participants ont vécu une nuit agitée. Au réveil, ils ont consommé un café fort avec la boisson sucrée.

À l'issu de ce protocoleprotocole, les participants ont fait une prise de sang pour mesurer la glycémie par spectrophotométriespectrophotométrie et l'insulineinsuline par test Elisa. 

Les résultats montrent qu'après une nuit agitée et la prise d'un café avant l'apport glucidique, la concentration de glucose dans le sang est plus importante (8,61 mmol/L contre 7,92 mmol/L) que dans les deux autres conditions. Et la glycémie reste plus importante pendant les 2 heures qui ont suivi la première analyse.

L'insuline augmente aussi de façon plus importante chez les sujets ayant pris leur café avant la boisson sucrée (272 pmol/L contre 227 pmol/L), mais retombe dans des valeurs identiques au groupe contrôle une heure après la consommation de la boisson sucrée.

« Dit simplement, notre contrôle du sucre sanguin est détérioré quand la première chose qui entre dans notre corps est un café, spécialement après une nuit agitée. On peut améliorer cela en mangeant d'abord et en buvant un café après si le besoin s'en fait ressentir. Savoir cela peut avoir des bénéfices sur la santé pour tous », explique le professeur James Betts, codirecteur du Centre for Nutrition, Exercise and Metabolism de l'université de Bath. Pour bénéficier des avantages du café sans faire bondir sa glycémie et son insuline, il est préférable de boire son café après avoir mangé le repas du petit-déjeuner.

Voir aussi

Découvrez le comparatif des meilleures machines à café grain