C’est à l’initiative de l’Académie française du chocolat et de la confiserie que le monde entier fête désormais, tous les 1er octobre, la Journée du chocolat. Une journée gourmande mais qui appelle aussi à réfléchir au travail et aux conditions de vie des producteurs de cacao sans lesquels le chocolat n’existerait pas.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Journée mondiale du chocolat : l'impression 3D joue la gourmandise L’industrie, l’aéronautique, l’automobile et même la médecine : les domaines d’applications de l’impression 3D ne manquent pas et sont tous très sérieux. Mais à l’occasion de la Journée mondiale du chocolat — qui se fête tous les ans le 1er octobre —, découvrons en vidéo comment une imprimante 3D peut faire le jeu des plus gourmands.

Ils ne sont pas moins de cinq millions de petits producteurs dans le monde à travailler dur, jour après jour, pour fournir aux industriels les trois millions de tonnes de cacaocacao dont ils ont besoin pour fabriquer le chocolat que nous dévorons par kilos. Parmi eux, ils seraient même encore plus de deux millions d'enfants, confrontés à des conditions de travail difficiles et parfois même dangereuses. En juin 2019, la Côte d'Ivoire et le Ghana -- qui sont les deux plus gros producteurs de cacao au monde -- ont même annoncé être prêts à suspendre leurs ventes pour obtenir que soit fixé un prix minimal d'achat. Ainsi, la Journée mondiale du chocolat, qui se célèbre tous les ans le 1er octobre, apparaît comme une bonne occasion de prendre conscience des difficultés rencontrées par les planteurs de cacao.

Un produit de grande consommation

Selon les chiffres du Syndicat du chocolat, les Français consomment plus de 7 kgkg de chocolat par an. C'est dans la moyenne européenne, mais tout de même loin derrière les Allemands qui vont jusqu'à en croquer 11 kg par an et encore plus loin devant les Chinois qui, eux, n'en goûtent pas plus de 100 g par an.

Si le chocolat n'a été introduit en France qu'en 1615, à l'occasion du mariage d'Anne d'Autriche avec Louis XIII, ailleurs dans le monde, il est consommé depuis bien plus longtemps. Comme le raconte notre actualité : « Chocolat : le cacao est consommé depuis plus de 5.000 ans »

Il a tout de même fallu attendre la Révolution industrielle pour que le chocolat devienne accessible à tous. Il se popularise alors et prend des formes variées à découvrir dans notre question/réponse « Quelle différence entre cacao, chocolat noir, au lait et blanc ? »

Et pour en apprendre encore plus sur cette histoire et sur le chocolat en général, Futura vous propose deux dossiers... à dévorer : « Du cacao au chocolat, l’épopée d’une gourmandise » et « Le chocolat : histoire, saveurs et dégustation »

Manger du chocolat ne favorise pas spécialement l’apparition de boutons d’acné. Même si une alimentation riche en gras provoque quelques perturbations qui peuvent en être à l’origine. © estradaanton, Fotolia
Manger du chocolat ne favorise pas spécialement l’apparition de boutons d’acné. Même si une alimentation riche en gras provoque quelques perturbations qui peuvent en être à l’origine. © estradaanton, Fotolia

Le chocolat, un allié santé ?

Si le chocolat est aujourd'hui avant tout apprécié pour son goût -- ou pour ses goûts --, certains n'hésitent pas, pour légitimer leur gourmandise, à mettre en avant certaines qualités qu'on lui attribue depuis longtemps. La rumeur circule ainsi que chocolat serait notamment bon pour le cœur, pour la mémoire et pour le moral.

Pour vous faire votre propre idée, Future vous propose de (re) lire ces quelques actualités et de finir par une petite vidéo :

Le revers de la médaille

Mais, dans le monde du chocolat, comme nous l'avons déjà évoqué plus haut, tout n'est pas rose. Outre l'impact social de la culture du cacao, il ne faut pas négliger son impact environnemental. Fin 2018, l'ONG Mighty Earth dénonçait ainsi une déforestationdéforestation massive due à la culture du cacao, y compris dans des zones protégées et des parcs nationaux. En Côte d'Ivoire, ce ne serait pas moins de 14.000 hectares de forêt qui auraient disparu en un an dans la région cacaoyère du Sud-Ouest.

Alors, certains cherchent des solutions innovantes pour répondre à la fois aux défis de l'environnement et de la santé. Ainsi, celle présentée dans notre brève « Nestlé invente un chocolat sans sucre avec des déchets de cacao »

Une étude menée en 2016 par la <em>National Oceanic and Atmospheric Administration</em> (NOAA) américaine nous met en garde : le réchauffement climatique pourrait mettre à mal la production de cacao dès 2030. © congerdesign, Pixabay License
Une étude menée en 2016 par la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) américaine nous met en garde : le réchauffement climatique pourrait mettre à mal la production de cacao dès 2030. © congerdesign, Pixabay License

Jouer avec le chocolat

Enfin, pour que chocolat continue de rimer avant tout avec plaisir, Futura vous propose quelques sujets qui vous feront sans doute sourire. Par exemple cette question/réponse qui vous apprend à mesurer la vitesse de la lumière avec du chocolat et un micro-ondes... Ou encore cet article de la rubrique Science décalée dans lequel vous découvrirez que « le chocolat chaud est meilleur dans une tasse orange ».

Et si vous croyez désormais tout savoir sur le chocolat, pourquoi ne pas vous tester grâce à notre quiz « Connaissez-vous vraiment le chocolat ? »

Si la réponse est : « Finalement, pas si bien », n'hésitez pas à consulter notre question/réponse « Le chocolat : idées reçues et vérités »

Enfin, n'oubliez surtout pas que si votre goût du chocolat ne devrait pas vous être dommageable, il pourrait en revanche, coûter la vie à votre meilleur ami. Vous l'ignoriez ? Alors, lisez vite notre question/réponse consacrée à ce sujet : « Pourquoi le chocolat est-il dangereux pour les chiens ? »

Voir aussi

Musée du chocolat à Paris : que peut-on voir à Choco-Story ?