Quelle est la part du transport dans les émissions de CO2 ? © Safia Osman, Flickr

Planète

Transport et CO2 : quelle part des émissions ?

Question/RéponseClassé sous :Pollution , émissions de CO2 , émission de gaz à effet de serre

Avion, route, bateau... Le secteur du transport est l'un des plus contributeurs au réchauffement, d'autant plus que la mondialisation a entraîné une multiplication des trajets.

Avec 13,41 gigatonnes de CO2 émis en 2016 dans le monde, le transport est le deuxième contributeur de gaz à effet de serre derrière la production d'énergie et d'électricité. Et encore, ne sont pas prises en compte les émissions dues aux infrastructures (béton pour la construction de ponts, déforestation...). Les émissions de CO2 des transports dépendent de plusieurs facteurs : la distance totale parcourue, le nombre de passagers par véhicule, le carburant utilisé ou encore le type de trajet. Or, les statistiques montrent un nombre toujours plus important de voitures en circulation dans le monde, ainsi qu'une explosion du trafic aérien et du commerce mondial de marchandises.

Les transports représentent un quart des émissions mondiales de CO2. © Céline Deluzarche, d’après chiffres AIE pour l’année 2016.

Les trois quarts des émissions liées au transport sont dues aux camions, bus et voitures. La route a ainsi généré 5,85 gigatonnes de CO2 en 2016, selon l'AIE. Une hausse de 77 % depuis 1990. Avec 0,91 gigatonne par an, l'avion arrive deuxième. Le transport aérien est donc globalement responsable de 2,8 % des émissions de CO2 dans le monde.

Les camions et voitures individuelles pèsent trois quarts des émissions de CO2 dues au transport. © Céline Deluzarche, d’après chiffres AIE pour l’année 2016.

Les émissions de CO2 dues au transport en France

Grâce au nucléaire, la France émet relativement peu de CO2 pour son chauffage et son électricité. La part du transport, qui lui repose presque uniquement sur la combustion de pétrole, est donc logiquement plus élevée qu'au niveau mondial, à 38 %. Cette part ne cesse de s'accroître, alors que les autres secteurs ont eux fait des efforts notables. Les normes sur les carburants, de plus en plus strictes, et les progrès notables de la part de constructeurs ne parviennent pas à compenser la hausse du trafic. Le nombre de voitures particulières en circulation a ainsi bondi de 40 % entre 1990 et 2017 et le nombre de poids lourds de 6 %.

En France, 38 % des émissions de CO2 viennent du transport. © Céline Deluzarche, d’après chiffres Citepa pour l’année 2017.
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi