Chaque année, on recense une cinquantaine de tornades en France. © ohenze, Fotolia

Planète

Combien de tornades en France chaque année ?

Question/RéponseClassé sous :météorologie , phénomène météorologique , tornade

Le terme « tornade » correspond au phénomène météorologique réputé être le plus violent et le plus destructeur qui soit. Et il s'en produit parfois en France métropolitaine. Peut-être plus souvent qu'on ne le pense.

Avant tout, rappelons que le terme « tornade » renvoie à un phénomène météorologique bien précis. Les météorologues appellent en effet « tornade », une perturbation atmosphérique tourbillonnaire de grande intensité, mais de dimension limitée accompagnée de vents violents. De telles perturbations naissent à proximité des courants ascendants des orages.

Un phénomène météorologique ne peut être classé dans la catégorie « tornade » qu'après un relevé précis des dommages (enquête de terrain et/ou articles de presse et/ou publications scientifiques) qui permet d'évaluer avec exactitude la nature des dégâts (traces d'aspiration, projection de débris en tous sens, etc.) et l'organisation des dégâts (couloir délimité, traces de convergence, etc.). Des témoignages recueillis sur place peuvent appuyer l'analyse. Cependant, ils ne sont pas nécessaires au classement d'un événement dans la catégorie des tornades.

En France, concernant les tornades, on distingue des zones plus à risque que d’autres. © Keraunos

Des tornades généralement de faible intensité

Selon ces critères bien précis, l'Observatoire français des tornades et orages violents (Keraunos) a recensé, au premier mars 2018, 716 cas de tornades en France métropolitaine. S'y ajoutent 208 cas considérés comme très probables. Ce qui mène à un total de 924 tornades. Et ce même Observatoire estime qu'il se produit, chaque année sur le sol français, entre 40 et 50 tornades. La plupart toutefois sont de très faible ou de faible intensité.

Notez pour finir que depuis quelques années, le nombre de tornades en France semble vouloir aller croissant. Mais le phénomène pourrait ne simplement être lié qu'à la création de l'Observatoire en 2006 et au suivi permanent qui est de fait assuré depuis. L'apparition des technologies modernes comme les appareils photo numériques ou les réseaux sociaux favorisent également le partage d'informations et donc le recensement des phénomènes climatiques extrêmes.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Une puissante tornade recréée par ordinateur  Préoccupés par les centaines de tornades qui tourmentent le centre des États-Unis chaque année, les chercheurs de ce pays tentent de mieux comprendre la formation de ces monstres dévastateurs. Des scientifiques ont reconstitué avec un supercalculateur la tornade « El Reno », une des plus puissantes jamais observées, qui a frappé l’Oklahoma le 24 mai 2011. Elle détruisit tout sur son passage sur plus de 100 km durant près de deux heures… Grâce à cette simulation, on repère mieux les phénomènes à l'œuvre.