Même si les pales des éoliennes ne représentent qu’une faible part de leur poids total, leur recyclage pose problème. Un problème que l’arrivée sur le marché de composites thermoplastiques devrait aider à résoudre. © www_slon_pics, Pixabay License

Planète

Éoliennes : leurs pales sont-elles recyclables ?

Question/RéponseClassé sous :développement durable , pale d'éolienne , recyclage des éoliennes

Selon le Global Wind Energy Council, fin 2016, pas moins de 340.000 éoliennes produisaient de l'énergie dans le monde. Des éoliennes dont il faudra, tôt ou tard, envisager la fin de vie. En France, on estime que 1.500 devront être démontées d'ici 2025. Et c'est notamment la question du recyclage de leurs pales qu'il faudra résoudre.

Les pales des éoliennes actuellement en opération sur le terrain sont constituées de matériaux composites thermodurcissables. Des matériaux qui leur permettent d'allier résistance et légèreté. Mais, que ces résines époxy ou polyesters soient renforcées de fibres de verre ou de fibres de carbone, le recyclage des composites thermodurcissables apparaît difficile à mettre en œuvre.

Encouragés par une réglementation de plus en plus stricte en matière de recyclabilité des composites, les fabricants envisagent pour l'avenir une nouvelle solution : celle du recours aux composites thermoplastiques. Ce sont des matériaux composites qui affichent des performances mécaniques égales à celles des thermodurcissables et qui, en plus, présentent l'avantage -- notamment les dernières formulations mises sur le marché -- de pouvoir être refondus après usage pour un recyclage économiquement rentable et environnementalement intéressant.

Mais la durée de vie d'une éolienne est en principe de 20 à 30 ans. Or, c'est entre la fin des années 1980 et le début des années 1990 que les parcs éoliens ont commencé à se multiplier en Europe. L'heure du démantèlement de certains d'entre eux a donc sonné. D'autant que des éoliennes plus puissantes et plus efficaces arrivent sur le marché. Certaines anciennes éoliennes démontées en France peuvent connaître une seconde vie dans des pays de l'Europe de l'Est.

La question de la recyclabilité des composites qui forment les pales des éoliennes est plus large. Car ces composites sont également employés dans l’aéronautique, dans l’automobile, etc. © Free-Photos, Pixabay License

Bien qu’imparfaites, des solutions existent déjà

Pour les autres, il faut trouver des solutions de traitement. Les métaux qui constituent le mat et le moyeu du rotor sont relativement faciles à recycler bien qu'encombrants -- et donc polluants -- à transporter. Le béton armé des fondations peut être réutilisé sous forme de granulats dans le secteur de la construction. Pour les pales, l'opération est plus délicate.

Mesurant plusieurs dizaines de mètres de long, les pales en composites à renforts en fibres de verre peuvent être coupées en morceau par de gigantesques scies à pales spécialement imaginées. Des morceaux qui sont, malheureusement et la plupart du temps, confiés à des centres d'enfouissement technique. Ils peuvent aussi être broyés ensuite et devenir des combustibles pour l'industrie du ciment en se substituant au mazout et aux autres combustibles fossiles traditionnels. Ce secteur d'activité utilise même ensuite les cendres produites comme matière première.

Les ingénieurs, de leur côté, continuent de travailler à développer des procédés qui pourraient permettre de recycler les pales d'éoliennes. Certains espèrent parvenir à produire, à partir des broyats, de nouveaux matériaux composites aux performances moindres, mais qui pourraient servir à fabriquer des glissières de sécurité ou des panneaux pour le bâtiment, par exemple.

D'autres envisagent de récupérer les fibres de carbone par pyrolyse -- comprenez : par action de hautes températures --, par solvolyse -- comprenez : par action d'une eau dans un état supercritique -- ou encore par l'action de très fortes puissances électriques pulsées.

Notez que des architectes ont, quant à eux, déjà commencé à valoriser des morceaux de pales d'éoliennes pour concevoir des aires de jeux (tunnels, tours, rampes, etc.) ou des bancs publics.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

L'incroyable construction d'une éolienne en time-lapse  L’éolien fait partie des énergies renouvelables, il y a donc fort à parier que le parc va se développer au cours des prochaines années. L'assemblage d'une éolienne est long et souligne à quel point ces structures sont un bijou technologique, comme on peut le voir durant cette vidéo.