Planète

Petite introduction sur les méduses

Dossier - Le monde mystérieux des méduses
DossierClassé sous :zoologie , méduse , mer

Les méduses vivent dans tous les océans et les mers du monde, de la surface jusqu’au fond, y compris dans les abysses ! Quelques espèces vivent dans les mangroves et les lacs salés, d’autres se sont adaptées aux eaux douces. Certaines sont transparentes, presque invisibles ; d’autres lancent de vrais feux d’artifice dès qu’on les effleure...

  
DossiersLe monde mystérieux des méduses
 

La plupart des méduses sont carnivores et immobilisent leurs proies à l'aide de leurs tentacules portant à leur surface de minuscules cellules à harpon. Mais ce ne sont pas les seules particularités de ces animaux. Voyons ici quelques-unes de leurs spécificités, pour apprendre à mieux les connaître. 

Méduse commune, Aurelia aurita. © Luc Viatour, CC by-sa 3.0

Méduse commune, Aurelia aurita. © Luc Viatour, CC by-sa 3.0

Les méduses : une origine mythologique

Dans la mythologie grecque, les Gorgones, Sthéno, Euryale et Méduse, étaient des monstres à l'effrayant pouvoir de changer en pierre quiconque croisait leur regard ! Des trois, seule Méduse était mortelle. Persée utilisa son bouclier de bronze comme d'un miroir pour ne pas la regarder en face et lui trancha la tête. Au XVIIIe siècle, le naturaliste Carl Linné nomma « méduses » ces animaux marins du fait de la ressemblance des tentacules venimeux qui bordent leur ombrelle avec les serpents qui se tortillent autour du visage de la Méduse de la mythologie.

Les jupons roses de pélagie. © Bertrand Laplace, Flickr, CC by-nc-sa 2.0

Les jupons roses de pélagie. © Bertrand Laplace, Flickr, CC by-nc-sa 2.0

Informations étonnantes sur les méduses

Certaines sont capables d'émettre de la lumière grâce à des réactions chimiques produites par leur propre corps.

Les méduses se reproduisent de façon sexuée, entre mâles et femelles, et de façon asexuée, par bourgeonnement. Et, pour compliquer le tout, selon qu'elles vivent près des côtes ou en pleine mer, leur reproduction a lieu de façon différente. 

Au large des côtes de France, 200 espèces de méduses ont été recensées. Mais seules cinq ou six d'entre elles y sont surtout abondantes.

Une seule, la rose pélagie, très commune en Méditerranée, est vraiment à craindre. La méduse Chironex, des eaux tropicales australiennes, ou « guêpe-de-mer », à l'ombrelle d'une quinzaine de centimètres, peut en revanche être mortelle : gare au nageur qui frôle par mégarde ses longs tentacules !

Chironex fleckeri. © Digi_short, Flickr, CC by-nc-sa 2.0

Chironex fleckeri. © Digi_short, Flickr, CC by-nc-sa 2.0

Manger des méduses

Les méduses jouent un rôle écologique important dans l'équilibre de la vie des océans, comme prédatrices et comme sources de nourriture pour d'autres animaux (poissons, tortues, cétacés, oiseaux de mer, corail...). En Asie, elles sont même très appréciées des humains !

Les méduses se reproduisent parfois massivement, formant de gigantesques essaims sur des dizaines de kilomètres carrés ! Ces pullulations sont des phénomènes naturels mais depuis quelques années, elles deviennent de plus en plus fréquentes dans le monde entier. Les scientifiques cherchent à en comprendre les raisons qui pourraient être la surpêche, le réchauffement local des eaux et certaines pollutions.