Planète

Diversité et classification des méduses

Dossier - Le monde mystérieux des méduses
DossierClassé sous :zoologie , méduse , mer

Les méduses vivent dans tous les océans et les mers du monde, de la surface jusqu’au fond, y compris dans les abysses ! Quelques espèces vivent dans les mangroves et les lacs salés, d’autres se sont adaptées aux eaux douces. Certaines sont transparentes, presque invisibles ; d’autres lancent de vrais feux d’artifice dès qu’on les effleure...

  
DossiersLe monde mystérieux des méduses
 

L'Homme connaît plus de mille espèces de méduses, à l'incroyable exubérance de formes, de couleurs et de tailles. Les plus petites ne mesurent qu'un à quelques millimètres et sont pratiquement invisibles à l'œil nu. Chez les plus grandes, comme la méduse crinière de lion, l'ombrelle dépasse 2 mètres de diamètre et les tentacules peuvent s'étendre sur plusieurs dizaines de mètres !

Ombrelle ronde, carrée, plate, en dôme, massive ou aérienne, transparente ou colorée, au pourtour lisse ou lobé, tentacules nombreux ou absents, bras lisses, festonnés, en chou-fleur... chez les méduses, tout est permis !

Diversité et classification des méduses. Ici, Rhizostoma pulmo. © Tato Grasso, CC by-sa 3.0

Elles appartiennent à l'embranchement des cnidaires (qui vient de knidè, « ortie »), qui comprend aussi, par exemple, les coraux, les anémones de mer, les gorgones et les hydres. Tous ces animaux possèdent en effet des cellules urticantes capables d'injecter du venin.

Insolite : la crinière de lion, la plus grande méduse du monde

La crinière de lion, géante des mers froides, peut atteindre 2 mètres de diamètre et peser plusieurs dizaines de kilos ! Ses centaines de tentacules s'étendent sur plus de 40 mètres !

La crinière de lion est une méduse géante. © Kip Evans, GNU 1.2

Les différentes méduses selon leur forme

  • Les hydroméduses sont longues de quelques centimètres et ont une ombrelle délicate, presque transparente.
  • Les scyphoméduses, comme cette Rhizostoma (voir photo ci-dessous), ont en général des formes opaques et plus massives.
Rhizostoma pulmo. © Alfiero Brisotto, Flickr, CC by-nc-sa 2.0
  • Les cuboméduses ont une ombrelle en forme de cube arrondi. Leurs tentacules sont réunis en quatre groupes.
Cubomedusa. © DP

Les ancêtres des méduses, les Ediacaria

En Australie, se trouve le plus ancien gisement de fossiles connu, vieux de 600 millions d'années ! On y a découvert les empreintes laissées par les ancêtres des méduses, les Ediacaria.

Ediacaria cyclomedusa. © Smith609, GNU 1.2

La grande diversité présentée aujourd'hui par les méduses résulte de ces millions d'années d'évolution.

À ne pas confondre avec les méduses

Autres invertébrés gélatineux et planctoniques, les cténaires peuvent être pris pour des méduses.

Cténophore Bathocyroe fosteri. © DP

Ils n'ont pas de cellules à venin mais des cellules adhésives qui se collent aux proies et ils nagent à l'aide de milliers de cils qui battent continuellement.