Grands singes : le gorillegorille sous des allures de brute épaisse ayant alimenté mythes et scénarios cinématographiques, se cache un doux géant végétarienvégétarien

Le gorille, un imposant grand singe. © Kabir Bakie, <em>Wikimedia commons</em>, CC by-sa 2.5
Le gorille, un imposant grand singe. © Kabir Bakie, Wikimedia commons, CC by-sa 2.5

De plaine ou de montagne, il existe deux espècesespèces de gorilles selon leur répartition géographique : le gorille de l'Est (comprenant le célèbre gorille de montagne et le gorille de plaine de l'Est) et le gorille de l'Ouest (gorille de graueri et gorille de plaine de l'Ouest).

Voir aussi

Vidéo : cette espèce presque éteinte de gorilles accueille un nouveau bébé

Un gorille au regard placide. © Ryan E. Poplin, Creative Commons Attribution ShareAlike 2.0 License
Un gorille au regard placide. © Ryan E. Poplin, Creative Commons Attribution ShareAlike 2.0 License

Un gorille vit dans un harem d'une dizaine d'individus - des femelles accompagnées de leurs jeunes - dominés par un, voire deux mâles adultes caractérisés par des poils dorsaux argentés. De 70 kgkg pour les femelles à 160 kg pour les mâles, ce sont les plus gros primates.

Le gorille en danger

L'exploitation de Coltan, un alliagealliage de niobiumniobium et de tantalum, utilisé pour la fabrication de composants électroniques entrant dans la fabrication des téléphones portables ou des consoles de jeu, met à mal les populations de gorilles de plaine de l'est, localisées dans des zones riches en mineraisminerais.

Plus à l'ouest, ce sont les épidémiesépidémies à répétition d'Ebola, un filovirusfilovirus provoquant des fièvresfièvres hémorragiques, qui ont décimé parfois jusqu'à 90 % des populations de gorilles d'un site donné. Cela sans compter le braconnage et le commerce de viande de brousse également florissants. Il reste un peu plus de 1.000 gorilles de montagne (en 2018) et moins de 100.000 gorilles de plaine toutes espèces et sous-espècessous-espèces confondues.