Planète

Bonobo

Dossier - Grands singes et forêt : même combat pour la planète
DossierClassé sous :zoologie , grands singes , gorille

Sauver les grands singes, c’est aussi sauver les forêts dans lesquelles ces primates vivent, et ainsi sauver toute la biodiversité de ces écosystèmes essentiels pour le climat de notre Planète, mais aussi protéger les ethnies qui y vivent et leur savoir.

  
DossiersGrands singes et forêt : même combat pour la planète
 

Grands singes : les bonobos sont localisés dans une petite enclave de forêt inondée, limitée par le fleuve Congo au nord et la rivière Kasaï au sud. Également dénommés chimpanzés pygmées, ils ne vivent que là, sur ces terres de la province de l'Équateur, déchirées par les guerres civiles successives.

Jeune bonobo. © Emmapatsie, Flickr, CC by-nc 2.0

Les bonobos, de grands singes à la réputation pacifique

Avec ses favoris et sa coiffure presque trop sage, le bonobo vit au rythme de « faites l'amour, pas la guerre ». En effet, le sexe se substitue la plupart du temps à la violence pour résoudre les conflits et sert de véritable ciment social.

Le bonobo évite les conflits. © Kabir Bakie, Creative Commons, Attribution ShareAlike 2.5

Estimée à 100.000 individus en 1980, la population bonobo aurait été divisée par dix en moins de deux décennies. Aujourd'hui l'estimation est de 10.000 à 20.000 individus. Si le braconnage reste l'une des causes majeures de son déclin, le bonobo est cependant très clairement associé aux troubles politiques du pays, la RDC (République démocratique du Congo).