Planète

Commerce de viande de brousse : le syndrome de la forêt vide

Dossier - Grands singes et forêt : même combat pour la planète
DossierClassé sous :zoologie , grands singes , gorille

Sauver les grands singes, c’est aussi sauver les forêts dans lesquelles ces primates vivent, et ainsi sauver toute la biodiversité de ces écosystèmes essentiels pour le climat de notre Planète, mais aussi protéger les ethnies qui y vivent et leur savoir.

  
DossiersGrands singes et forêt : même combat pour la planète
 

Il n'y a pas que la déforestation en Afrique comme catastrophe écologiquele commerce de viande de brousse en fait également partie.

Les antilopes font partie de la viande de brousse. © Frans Peeters, Flickr, CC by-nc 2.0

Souvent seules sources de protéines dans les villages reculés, la viande de brousse est aujourd'hui également devenue un produit de luxe, une mode et une véritable économie de marché dans les villes. Selon l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), quatre à cinq millions de tonnes par an sont consommées dans le bassin du Congo.

Les pygmées souffrent de la surchasse de la viande de brousse.

Un commerce qui crée une situation alarmante

Les populations de chasseurs-cueilleurs comme les Pygmées Baka, Aka, Efe, Mbenjele ou Mbutis sont les premiers à souffrir de cette surchasse qui les prive de leur nourriture de base. La déforestation et le trafic de viande de brousse menacent leur mode de vie et leur culture.