Planète

Mollusques et insectes

Dossier - La faune et la flore de Nouvelle-Calédonie
DossierClassé sous :zoologie , botanique , nouvelle

-

Troisième plus grande île du Pacifique, la Nouvelle-Calédonie possède une flore et une faune unique au monde. Plus de 3500 espèces de plantes ont été recensées ainsi que 4300 animaux et 1000 différents types de poissons. Un patrimoine naturel d'exception !

  
DossiersLa faune et la flore de Nouvelle-Calédonie
 
  • Les mollusques
Le bulime ou escargot de l'Île des Pins, est un gros gastropode à coquille conique. Il y a 19 espèces de bulime. Certaines ont disparu. Malheureusement il est concurrencé par l'introduction d'Achatina fulica dont la prolifération peut être catastrophique pour les autres gastropodes.
Achatina fulica, l'ennemi juré du bulime © AQIS
  • Les insectes
On connaît 521 espèces de Lépidoptères nommées en Nouvelle-Calédonie, dont 197 endémiques (38%). Pour la beauté signalons le superbe papillon endémique Montrouzier (Papilio montrouzieri Boisduval).

Parmi les mouches, citons la "mouche à bétail" (Hippobosca equina) plate et élastique et la "mouche à requins" qui est un gros taon qui aime les plages et les baigneurs ou "bronzeurs".

Papillon endémique © IRD

Les moustiques peuvent être extrêmement denses dans les zones de mangroves de la Côte ouest, dans les estuaires et dans toutes zones humides. Il n'y a pas d'anophèles et il n'y a pas de paludisme en Nouvelle-Calédonie.

Les guêpes jaunes que l'on trouve dans la savane et notamment dans ses parties les plus sèches, mais aussi en ville, sont fort agressives lorsque l'on approche de leur nid. Les guêpes maçonnes (guêpes rouges : Eumenées germaini) font de remarquable nids d'argiles, appelés "gargoulettes" dans les recoins des maisons. Elle peuvent piquer mais ne sont pas agressives.

Les cafards (cancrelats) les gros (periplaneta) et les petits (Blatella germanica), aiment comme partout les cuisines, notamment si elles ne sont pas trop propres.

Periplaneta Americana, gros cafard que l'on trouve également au sud de l'Australie.

Les termites dont il y a plusieurs espèces, attaquent les bois des maisons et les meubles. Ces insectes peuvent même pénétrer des fondations de bétons pauvres. Une introduction récente et catastrophique, la fourmi "électrique". Cette minuscule fourmi a une piqûre si cuisante qu'elle a pratiquement interdit l'accès des caféeries. Elle a une part non négligeable dans la quasi-disparition de la production locale de cafés.

De splendides araignées à l'abdomen jaune font de vastes et particulièrement solides toiles de couleur jaune dans la savane. Elles sont relativement grosses mais inoffensives. Il existe une petite veuve noire dans les forêts d'altitude. Elle est rare et n'a jamais semble-t-il piqué dangereusement personne.

Une iule, terrifiante… mais pas venimeuse !

Les scorpions sont petits, se cachent bien et sont quasi inoffensifs. Le scolopendre, ou mille-pattes, ou "cent pieds", est autrement désagréable. Sa piqûre est douloureuse et même dangereuse. Il se cache dans les coins humides, notamment sous les bois en décomposition. Les iules, qu'il ne faut pas confondre avec les mille pattes, ne sont pas venimeuses mais peuvent être légèrement irritantes au contact de la peau.

Une iule